Nouvelle Zélande - Octobre 2018

02.12.2018 13:30

Ce voyage pour nous c’était LE VOYAGE qu’on rêvait depuis longtemps. Et comme il était si désiré et loin jamais la préparation n’a été si longue et soignée. En effet le départ était prévu pour octobre 2018 et nous avons commencé le préparer en septembre 2017 !

Une fois la destination décidée pour nos vacances d’été 2018 (ou plutôt d’automne... ou printemps vu la destination !) nous avons commencé à regarder sur Internet quel était l’itinéraire le plus intéressant, les étapes à ne pas rater, les coûts pour ce type de voyage (aussi bien pour les vols que sur place : hôtels, voiture et tout le reste). Très utile pendant cette phase a été le site Kiwipal.

Après avoir décidé l’itinéraire et avoir eu les congés signés nous avons commencé à chercher les vols, qu’au final ont été la dépense la plus importante du voyage (d’ailleurs il faut faire au moins deux vols intercontinentaux par trajet, vue la distance à parcourir pour réjoindre ce pays merveilleux). Nous vivons près de Paris, donc nos vols étaient depuis et pour cette ville. Finalement nous avons trouvé une offre très intéressante avec Swiss International : 1.953,54€ (plus 34€ pour réserver les places sur le premier vol car nous n’avions que 45 minutes d’escale à Zurich) pour l’aller et le retour pour nous deux (en sachant qu’il est très difficile de trouver à moins de 1.100€ par personne). Bien sûr nous avons fait deux escales par trajet. À l’aller nous avons fait Paris-Zurich et Zurich-Hong Kong avec Swiss et Hong-Kong-Auckland avec Cathay Pacific. Le retour Auckland-Singapour avec Singapore Airlines et Singapour-Zurich et Zurich-Paris avec Swiss.

Notre itinéraire prévoyait également un vol interne entre Auckland (sur l’île du nord) jusqu’à Dunedin (sur l’île du sud), que nous avons réservé avec Air New Zealand au prix de 222€ pour nous deux bagages compris.

Nous avons ensuite réservé la voiture, car bien sûr il s’agissait d’un roadtrip. Grace à Kiwipal nous avons réservé un SUV (Toyota RAV 4) pour 15 jours depuis Dunedin jusqu’à Auckland avec Ezi via Airport Rentals au prix de 520,20€, auxquels nous avons rajouté une assurance tous risques à 235,55€. Comme c’était la première fois qu’on conduisait à gauche nous avons choisi une voiture automatique : de façon à se concentrer sur la route sans avoir le souci de changer de vitesse avec la main gauche ! En ce qui concerne le GPS nous avons apporté le nôtre qui couvre également la Nouvelle Zélande. Sur plusieurs blogs on lit que le permit de conduire international ne sert pas, cependant quand nous avons retiré la voiture ils ont fait la copie (ensuite nous n’avons pas été contrôlés par la police heureusement) : nous vous conseillons de la faire quand même, pour être tranquilles (faites-la bien à l’avance car nous avons attendu 6 mois…).

Bien sûr pour revenir sur l’île du nord nous devions embarquer la voiture sur le ferry (attention : pas toutes les agences de location permettent d’embarquer la voiture). Nous avons donc réservé avec la Bluebridge au prix de 228NZD pour la voiture et les deux personnes. Malheureusement moins d’un mois avant le départ ils nous ont annulé la traversée (et remboursé) car le bateau était en manutention.  Nous avons donc réservé avec Interislander au prix de 275NZD toujours pour la voiture et les deux personnes.

Après avoir terminé avec le transport dans sa totalité et déterminé les étapes nous avons réservé les logements, comme toujours avec Expedia (que nous préférons car on paye en Euro et non pas en devise locale en économisant sur les commissions de la banque). Nous préférons payer le plus possible à l’avance pour dépenser le moins possible en devise locale une fois sur place. Nous avons réservé un peu de tout : hôtels, motels (la plupart au final), gîtes et appartements. Vous trouverez le détail plus bas pour chaque étape.

Avant le départ nous avons également réservé des excursions incontournables et des services essentiels. Pour les services nous avons réservé le Skybus qui nous aurait amené depuis l’aéroport à Auckland (et pour le retour) au prix de 32NZD par personne : si votre hôtel est proche d’un arrêt nous vous le conseillons sans faute ! Ensuite nous avons réservé la navette qu’au Tongariro National Park vous amène de votre hôtel au début du célèbre sentier et vient vous chercher à la fin, au prix de 81,40 NZD pour nous deux.

La première excursion que nous avons réservée a été la croisière sur le fjord de Milford Sound avec Real Journeys au prix de 114,50NZD par personne (y compris l’accès à un observatoire sous-marin pour admirer la faune). Une autre excursion que nous avons réservée à l’avance a été une autre croisière, celle qui longe le très beau Parc d’Abel Tasman avec la Water Taxi au prix de 76NZD par personne. Une autre visite incontournable ce sont le Waitomo Caves, avec leurs célèbres vers luisants (Glowworm) : 92,82NZD par personne pour la visite combiné des Waitomo et des Ruakuri Caves. Et à ne pas rater (même si vous n’êtes pas des véritables fans) c’est la visite au set du Seigneur des anneaux et du Hobbit : Hobbiton (84NZD par personne avec une boisson offerte). La dernière excursion réservée et payée à l’avance a été la montée (de jour et de nuit) à la Sky Tower d’Auckland à 32NZD par personne (billet Sun & Stars à réserver dans les trois mois avant la visite).

Et nous nous sommes offerts le survol en hélicoptère sur deux des plus importants glaciers néo-zélandais : Fox Glacier et Franz Joseph Glacier (avec posée sur Fox pour une séance photos). Nous avons réservé avec Glacier Helicopters au prix de 350NZD par personne : la carte n’est pas débitée mais prise en garantie car le vol ne peut pas être garanti jusqu’à la fin à cause de la météo.

La dernière réservation avant le départ a été l’assurance multirisque (qui nous couvrait pendant le voyage en cas de perte de bagages, de problèmes avec les vols et surtout pour la santé sur place). D’habitude nous ne souscrivons pas d’assurances, aussi parce que nous payons avec une MasterCard Gold qui a déjà des bonnes couvertures, cependant cette fois vu qu’on était à l’autre bout du monde nous avons décidé d’en souscrire une. Et encore grâce à Kiwipal nous avons eu une offre intéressante avec Chapka : 300€ pour nous deux pour tout le voyage vols inclus.

Venons maintenant aux guides. Bon cette fois nous avons vraiment exagéré : nous avions cinq guides avec nous ! La Lonely Planet (en italien, car à la base nous sommes Italien et elle n’existe pas en français), la National Geographic (en italien), la Hachette (en français), l’Essentiel de la Lonely Planet (en français) et le carnet du Petit Futé (en français). Vraiment utiles ce sont les guides en ligne de Kiwipal qui nous ont énormément aidés à déterminer l’itinéraire et à organiser les journées sur place (voire plus que les guides traditionnelles...).

En ce qui concerne la météo, comme la Nouvelle Zélande est dans l’hémisphère austral (en passant : 12 heures de décalage horaire...) ses saisons sont renversées par rapport à nos saisons. Donc comme nous partions mi-octobre cela signifiait arriver au mi- printemps (comme partir mi-avril chez nous) et nous nous attendions un peu de tout : soleil et pluie, chaud et frais (et ainsi cela a été). Cela n’aide certainement pas à préparer ses valises, car il faut amener un peu de tout...

Et pour les bagages : attention car ils sont des vrais maniaques pour préserver la magnifique nature (justement !), donc il est interdit d’introduire la plupart de nourriture fraiche ou de sèment. Et surtout si vous arrivez avec du matériel de sport (y compris les chaussures de trekking) sachez qu’il faut le déclarer à la douane et qu’ils contrôlent que tout soit propre et sans résidus organiques. Si vous voulez en savoir davantage sur le site officiel de la douane néo-zélandais vous trouverez plus d’informations (en anglais).

En effet sur le dernier vol vers la Nouvelle Zélande vous devrez remplir un formulaire (come pour les USA ou le Canada) où entre autre vous devrez par exemple  déclarer si vous amenez ces objets ou si vous avez été en contact avec des animaux sauvages. Une fois arrivés si vous avez des objets « suspects » ils seront contrôlés et éventuellement désinfectés. Faites attention car ils sont maniaques et si vous ne déclarez pas quelque chose qui ensuite est trouvée vous allez payer une amende ! Chose positive : il n’y a pas de taxes ou de visa électronique à payer si vous allez en Nouvelle Zélande pour des vacances pour moins de trois mois.

La devise néo-zélandaise c’est le Dollar Néo-Zélandais (NZD) : quand nous sommes partis le taux de change était 1€ = 1,76NZD (maintenant il est descendu à 1,65NZD). Nous avons changé avant le départ car nous avons une agence qui a des bons taux sans commission. Sachez que sur place chaque fois que vous retirez aux guichets automatiques ou que vous payez avec votre carte la banque vous rajoutera des frais de commission.

Venons maintenant au véritable voyage. Vous trouverez ci-dessous notre voyage jour par jour avec les logements, les restaurants et les activités qu’on a fait. Bonne lecture !

17-18-19 OCTOBRE : Paris-Zurich-Hong Kong-Auckland

Et finalement le jour du départ ! Le premier vol de Paris à Zurich était à 20h45, arrivée à Zurich à 21h55 et nouveau départ à 22h40. Il est inutile de vous expliquer notre stress de rater le vol à Zurich… Heureusement le vol a été à l’heure et nous sommes arrivés au gate du vol pour Hong-Kong au moment où ils commençaient à embarquer (il faut passer la douane entre les deux vos, mais très rapide). Le vol pour Hong-Kong a été à l’heure et après environ 12 heures nous avons atterri à 16h30 du 18 octobre. Après avoir passé à nouveau les contrôles de sécurité nous avons attendu un peu plus de 3 heures pour le vol pour Auckland à 21h10. Et après environ 11 heures nous somme enfin arrivés en Nouvelle Zélande à 13h00 du 19 octobre !

Après avoir passé la frontière assez tranquillement (avec inspection des chaussures de trekking, mais bien propres) nous allons prendre le Skybus qui nous amène en centre-ville en moins d’une heure. L’arrêt du bus est très proche de notre hôtel, le Barclay Suites (186,59€ pour deux nuits, wi-fi inclus). En plus nous avons la vue sur la Sky Tower (très proche) depuis notre belle suite.

Après avoir défait nos bagages et prix une douche nous partons à la découverte de cette ville. Notre première étape est justement la Sky Tower (Victoria St W) : la journée est limpide, il y a un beau soleil et il fait presque chaud (environ 25 dégrées). La vue est très belle et nous permet d’admirer l’amplitude de la plus grande ville néo-zélandaise. Au Sky Cafe nous prenons deux cafés (expressos, pas mal !) et une apple pie pour 18NZD avec vue sur la ville.

Une fois descendus nous nous baladons sur la hyper centrale Queen Street de la mairie jusqu’au Waterfront. De retour nous nous arrêtons chez Hokkaido Baked Cheese Tart (5/350 Queen Street) : il s’agit des tartelettes au fromage que nous avions tellement aimé au Japon ! On en achète quatre de différents parfums qu’on mangera au diner. Pour le reste du diner nous allons chez Countdown (19-25 Victoria St W) : deux salades, eau, serviettes, fruits et pain pour 25NZD. Nous dinons en chambre et ensuite remontons sur la Sky Tower pour admirer la vue de nuit (ici il fait nuit encore assez tôt). Et ensuite nous revenons à l’hôtel pour une nuit de sommeil bien méritée !

20 OCTOBRE : Auckland

 Après une nuit un peu agitée car la rue de l’hôtel est assez bruyante (pas pour la circulation mais à cause des personnes qui papotent, rient ou crient) nous prenons notre petit déjeuner en chambre avec une boîte à 12NZD prise à l’hôtel avec : lait, jus d’orange, biscuits, céréales, pain grillé, confiture et leur spécialité, la marmite. Et là vous demanderez qu’est-ce que c’est la marmite…bon c’est une chose que nous n’avons pas du tout aimé : il s’agit d’une pâte à tartiner à base d’extrait de levure ! Ils la tartinent pour le petit déjeuner, mais elle est très salée et immangeable pour ceux qui n’ont pas l’habitude… 

Nous partons à nouveau à la découverte d’Auckland avec une journée belle et chaude : nous arrivons à nouveau jusqu’au port, ensuite nous remontons jusqu’à l’Albert Park et à l’Université et ensuite nous arrivons au quartier de Parnell (sachez que Auckland est bâtie sur des collines et donc on ne fait que monter et descendre…). Parnell est jolie avec des belles maisons. Nous déjeunons chez Verve Café (311 Parnell Rd) : smash potatos avec bacon et œufs, toast avec avocado, épinards et bacon, une bière et un jus d’orange pour 46,50NZD. Tout très bon et bio. Nous revenons vers le centre-ville pour ensuite remonter au quartier de Ponsonby, un autre joli quartier avec des belles maisons.

Après un pause chez MELT (137 Quay St) au port pour une glace biscuit préparée devant nos yeux et un « latte » pour 13NZD nous retournons chez Hokkaido Baked Cheese Tart (5/350 Queen Street) pour nos quatre tartelettes à 18NZD. Pour le diner nous prenons à emporter chez Sal’s Authentic NY Pizza (265 Queen St) une demi pizza au peppéronis style NYC. Et nous dinons à nouveau dans la chambre et ensuite fatigués au lit.

21 OCTOBRE : Auckland-Dunedin

Réveil et petit déjeuner avec la boîte de l’hôtel. Ensuite nous faisons nos valises, laissons notre belle suite et avec le Skybus en moins d’une heure nous arrivons à l’aéroport d’où à 12h25 notre vol décolle pour Dunedin.

Nous quittons donc Auckland : nous n’avons pas pu tout voir car elle est très grande, mais nous sommes en Nouvelle Zélande surtout pour la nature, pas pour les villes. En plus Auckland nous laisse un sentiment partagé : en effet il y a beaucoup de clochards le soir, surtout en centre-ville et on n’a pas beaucoup envie de s’y promener. En effet il y a surtout des bureaux au centre-ville et le soir il n’y a presque personne…

En attendant nous prenons deux « lattes » et des petits gâteaux chez Shaky Isles Coffee pour 19NZD. L’avion part et arrive à l’heure à 14h15. Une fois les bagages récupérés nous allons à l’agence pour récupérer la voiture. La dame au comptoir est gentille, sympa et efficace. Et dans le parking nous trouvons notre flamboyante Toyota RAV 4 (flamboyante car rouge). Nous chargeons les valises et partons avec un peu d’appréhension : c’est la première fois qu’on conduit à gauche…mais peu kilomètres nous séparent de Dunedin où l’on passera la nuit (et ils nous permettent de se familiariser avec la conduite à gauche).

Ici nous dormons au 97 Moray Motel (87,93€ avec parking et wi-fi inclus). La chambre est spacieuse, propre et tranquille. Au Nigh’n Day (18 Princes St) pour 11,50NZD nous prenons deux sandwiches, des chips et de l’eau pour un casse-croute rapide dans la belle Octagon Place. Nous partons ensuite à la découverte de la ville : remarquables la First Church of Otago et surtout la magnifique gare et l’Université. 

Dans un Countdown (309 Cumberland St) nous achetons le répulsif contre les redoutables sandflies et ensuite nous dinons chez Velvet Burger (150 Stuart St) : 45,80NZd pour deux hamburgers frais, des frites, bière et coca cola. Et après une promenade de soir au lit.

22 OCTOBRE : Dunedin-Moeraki Boulders-Oamaru-Lake Tekapo

Nous prenons le petit déjeuner à l’hôtel pour 5,50NZD par personne : essentiel, mais correct pour le prix. Nous quittons donc l’hôtel et avant de quitter Dunedin nous allons voir l’une de ses attractions les plus célèbres : la Baldwin Street, la route la plus en pente du monde (selon le Guinness des records). En effet elle est vraiment en pente !

Nous repartons donc vers le nord et après quelques kilomètres sous un beau soleil et un ciel bleu nous arrivons aux Moeraki Boulders : ce sont des bizarres conformations rondes sur la plage homonyme (2NZD le parking). Elles sont vraiment bizarres et belles. Il y a plusieurs théories (des œufs de dinosaures aux extraterrestres), mais il semblerait qu’il s’agisse tout simplement de calcaire ! En tous cas elles sont très belles et heureusement nous sommes arrivés avec la marée basse et on peut les admirer tranquillement ! Nous prenons ensuite deux « lattes » (11NZD) au bar qui domine la plage et nous admirons le panorama !

Nous repartons et faisons une halte à Oamaru : cette petite ville a fait fortune avec la ruée vers l’or : plusieurs grandioses bâtiments en style victorien en sont témoins. Une fois l’or épuisé la ville était tombé en ruine, mais elle a été sauvé par le tourisme grâce aux manchots : en effet sur la plage il y a une colonie de manchots. Pour la visiter il faut payer, cependant ils ne garantissent pas la « rencontre » le jour. Nous décidons donc de nous contenter d’une belle promenade dans la ville.

En repartant nous faisons une halte chez un Countdown (108-116 Thames St), où l’on achète la nourriture pour le déjeuner qu’on fera plus tard sur une aire de parking sur la route avec vue sur les Alpes du Sud : eau, saucisson, fromage, fruit, pain et mini donuts à la cannelle pour 28NZD.

Début d’après-midi après une toute de montagne nous arrivons à notre étape finale pour cette journée : le spectaculaire Lake Tekapo. En effet il est très beau : une étendue d’eau bleu cristalline avec des magnifiques montages en décor. Et une petite et caractéristique église (Church of the Good Shepherd) d’où l’on a un panorama exceptionnel.

Notre hôtel est proche de l’église : le Lake Tekapo Cottages (120,01€ pour la nuit dans la belle honeymoon suite avec parking et wi-fi inclus).

Nous faisons une promenade le long du lac et arrivons dans la zone avec les boutiques et les restaurants. Il n’y a pas beaucoup de choix, donc dans un 4 Square (State Highway 8 22 Rapuwai Lane) nous faisons les courses pour le diner et le petit déjeuner : kiwi, caesar salad, potato salad, pain, bière, coca cola, limonade, jus d’orange, céréales et chips pour 40,15NZD. Vous demanderez : pas de lait pour le petit déjeuner ? Non, car dans TOUS les établissements nous avons TOUJOURS trouvé un pot de lait dans le frigo offert par la direction !

Nous dinons donc dans la chambre et attendons que la nuit tombe : en effet nous sommes dans l’une des zones les moins polluées par la lumière, donc la voûte étoilée est visible de façon exceptionnelle. Et si on a de la chance on peut même admirer la Voie Lactée…bien sûr nous n’avons pas eu cette chance ! Mais le ciel étoilé est quand même très beau.

23 OCTOBRE : Lake Pukaki-Aoraki Mt. Cook-Te Anau

Après une nuit tranquille en repartant nous nous arrêtons au 4 Square (State Highway 8 22 Rapuwai Lane) pour le déjeuner : fromage, jambon cuit, biscuits et eau pour 15NZD. Et ensuite sur la route vers Lake Pukaki et l’Aoraki-Mt. Cook.

Lake Pukaki est d’une beauté à couper le souffle : une étendue d’eau turquoise et en arrière-plan l’imposant Aoraki-Mt. Cook (la montagne la plus élevée de la Nouvelle Zélande). Pour arriver à la base de cette immense montagne il faut parcourir une magnifique route le long du Lake Pukaki avec des nombreux « lookouts » où s’arrêter et prendre des photos. En plus la journée est encore exceptionnellement belle.

Nous nous garons à la base de deux sentiers qu’on va emprunter ce matin. Le premier en moins de 30 minutes nous fait monter jusqu’à dominer le glacier Tasman et le lac homonyme : très beaux et scénographiques. En descendent on emprunte une déviation et en moins de 30 minutes on arrive aux soi-disant Blue Lakes : malheureusement ils sont devenus verts car le glacier qui les alimentaient et leur donnait la caractéristique couleur bleu n’est plus là. En tous cas ils sont très mignons.

On descend et on mange sur des tables à côté du parking. Ensuite on reprend la voiture pour arriver à l’Aoraki Mt. Cook Village d’où l’on a une superbe vue sur cette montagne merveilleuse et où l’on prend deux « lattes » au The Old Mountaineer's Cafe (Aoraki Mount Cook Village 7999) pour 11NZD.

Nous repartons et en moins de 4 heures on arrive à Te Anau dans le sud de l’île. Malheureusement sur la route le temps change et nous arrivons à Te Anau qu’il pleut. Le motel qui nous hébergera pour deux nuits c’est l’Asure Amber Court Motel (152,59€ pour les deux nuits avec parking et wi-fi inclus) : la chambre est spacieuse et propre et le lit énorme et très confortable (mais il faut dire que tous les lits pendant la vacance étaient confortables).

Nous faisons une promenade sur le lac (joli malgré la pluie) et le village. Nous faisons les courses pour le déjeuner et le petit déjeuner chez Fesh Choice (5 Milford Cres) : yaourt, pain, céréales, lait (en effet il est offert pour une nuit), confiture de kiwi, jus d’orange et eau pour 26,60NZD.

Nous rentrons à l’hôtel et nous avons une mauvaise surprise : un mail de la Real Journeys qui nous informe que la route entre Te Anau et le Milford Sound est fermée pour risque d’avalanche : il faut les contacter pour trouver une solution. Nous écrivons un mail et attendons.

Nous allons diner à pied chez Mainly Seafood (106 Town Centre) : une sorte de fast food de poisson, mais cuisiné en directe. Nous prenons deux fish & chips et deux sodas pour 28NZD (tout bon). Ensuite en nous promenant dans le village nous voyons les bureaux de la Real Journeys encore ouverts : ils nous proposent la croisière au Doubtful Sound. Nous payons la différence : 280NZD (elle est plus chère mais au moins on fera quelque chose).

En rentrant sous la pluie nous assistons à l’un des couchers de soleil le plus beau qu’on a jamais vu : le ciel devient d’un rose spectaculaire qui se reflet sur le lac de Te Anau. Une merveille !

24 OCTOBRE : Lake Manapouri-Doubtful Sound

Petit déjeuner à l’aube dans la chambre (après une nuit de déluge) car la croisière part à 8h00 et il faut arriver au plus tard à 7h45 et il y a 20 minutes de route à faire. Nous arrivons à l’heure et montons sur le bateau.

En effet il ne s’agit pas d’une simple croisière car elle est divisé en plusieurs trajets (d’où le coût et la durée) : la première partie est une plaisante croisière d’environ une heure sur le beau Lake Manapouri. Ensuite on emprunte un bus qu’en 40 minutes de route non goudronnée dépasse la montagne plongée dans la forêt vierge pour arriver au véritable Doubtful Sound. Ici commence la vraie croisière sur le fjord qui dure environ 3 heures et demi.

Malheureusement ce n’est pas la plus belle des journées : il pleut et les nuages sont bas. La croisière sur le lac est quand même agréable et on admire des beaux paysages malgré le temps incertain. Le passage en bus passe sans problèmes.

Et ensuite la croisière sur le fjord : la première partie a été tranquille avec des beaux paysages malgré les nuages bas (bien sûr avec le beau temps cela doit être toute autre chose…). Nous achetons deux barres de bon chocolat noir (6NZD) et le café à volonté est offert. Une fois quitté le fjord et arrivés sur la Mer de Tasman le bateau béquille un peu car la mer est agitée et en plus elle s’arrête pendant environ 10 minutes près d’une falaise pour nous permettre d’admirer une colonie de phoques. Au final environ un tiers des personne tombe malade (même un de nous deux).

Et retour en arrière jusqu’au bus et croisière sur le lac. En tous cas le fjord et le lac sont très beaux. Une fois à terre on se sent toute de suite mieux et nous mangeons les sandwiches qu’on avait amenés pour le déjeuner mais qu’on n’avait pas mangés pour ne pas empirer la situation…

Arrivés à l’hôtel nous faisons notre première lessive des vacances (2NZD pour le lavage et 2NZD pour chaque cycle de séchage). La lessive terminée nous allons diner. Le choix se porte sur The Moose Bar & Restaurant (84 Lakefront Dr) : poulet frit, un énorme steak avec des légumes, cheesecake, mud cake, un verre de vin et bière pour 83,80NZD et tout bon. Et pour la première fois un commande de façon « bizarre » pour nous, mais normale pour eux : on rentre, on t’accompagne à la table avec les cartes, ensuite on va commander au comptoir (où l’on paye également) et les plats sont servis à la table grâce à un numéro donné à la caisse.

25 OCTOBRE : Lake Wakatipu-Queenstown

Une autre nuit de pluie. Après le petit déjeuner nous quittons l’hôtel et son lit confortable. Avant de partir on fait une halte chez Miles Better Pies (Milford Rd) pour acheter une pie salée et une sucrée pour le déjeuner (nous avons compris que les pies sont aussi une spécialité néo-zélandaise) pour 12NZD.

On repart à nouveau vers le nord : notre étape d’aujourd’hui c’est Queenstown à environ une heure de route le long du beau Lake Wakatipu (le même lac de Queenstown). Nous nous arrêtons à quelques lookouts pour prendre des photos. Il ne pleut plus mais le ciel est gris.

Nous arrivons à Queenstown vers 12h00. Nous allons à notre motel et heureusement la chambre est déjà prête : l’Earnslaw Motel (85,94€ pour la nuit avec parking et wi-fi). La chambre est jolie mais la chose la plus belle c’est la vue spectaculaire qu’on a sur le Lake Wakatipu et sur Queenstown. On mange rapidement nos pies dans la chambre et on part à la découverte de cette ville animée.

Queenstown est la reine des sports d’hiver et des sports extrêmes. Mais même si vous n’êtes pas des vrais sportifs (comme nous) il y a quelques attractions pour vous également. Pour arriver en centre-ville on fait une belle promenade d’environ 10 minutes le long du lac et le soleil lentement brille à nouveau.

Nous décidons de faire la croisière sur le Lake Wakatipu sur le TSS Earnslaw (70NZD par personne à nouveau avec la Real Journeys) : il s’agit d’un bateau à vapeur du siècle dernier. La croisière sur le lac est tranquille et on admire des très beaux paysages alpins (il ne faut pas oublier qu’on est dans les Alpes du Sud).

Après la croisière halte chez un Night & day (48 Shotover St) pour acheter deux yaourts pour le petit déjeuner (7,80NZD). Et on dine avec le plus célèbre des hamburgers de la Nouvelle Zélande chez Fergburger (42 Shotover St) : deux hamburgers (cuisinez sur place), frites, une bière et un coca cola pour 42,30NZD. Chez Fergbaker (40 Shotover St) juste à côté nous prenons deux donuts pour 9NZD.

Et ensuite on rentre à l’hôtel : la nuit commence à tomber et surtout il commence à faire froid. A l’hôtel nous avons quelques difficultés avec le wi-fi (ce sera la seule fois), mais la vue nous le fait vite oublier !

26 OCTOBRE : Queenstown-Arrowtown-Cardrona-Wanaka-Lake Hawea-Haast Pass-Fox Glacier

Ce matin nous prenons le petit déjeuner à l’hôtel : 12NZD par personne pour un bon petit déjeuner à buffet. Nous quittons l’hôtel et allons faire la dernière attraction à Queenstown : la Gondola.

La Gondola, ou Skyline (Brecon St), est un téléphérique (70NZD par personne) qui depuis la ville en quelques minute monte jusqu’à un sublime panorama sur le lac et la ville. Il faut dire que le panorama est réellement magnifique et que Queenstown sans ce panorama ne serait pas grande chose !

Une fois redescendus nous allons au Night & day (48 Shotover St) pour prendre deux bouteilles d’eau (7,80NZD) et chez Fergbaker (40 Shotover St) deux pies salées et deux muffins pour le déjeuner (18NZD). Et ensuite nous quittons cette ville trépidante.

Après environ une heure de route de montagne notre première étape sera Arrowtown. Cette petite ville, tout comme Oamaru, avait fait fortune avec la ruée vers l’or, et ici aussi une fois l’or épuisé la ville devenait une ville fantôme et encore une fois c’est le tourisme qui l’a sauvée. Il y a presque un air de far west dans cette ville, avec des bâtiments qui rappellent beaucoup les villes de l’ouest américain. Dommage que la vue dans la rue principale avec les plus beaux bâtiments soit gâchée par les voitures garées. Très touchant est la partie de la ville réservée à une triste histoire : pendant la période de régression plusieurs Chinois ont été fait venir avec le mirage de l’or, sauf qu’une fois sur place ils ont été confinés dans des cabanes aux bordes de la ville et traités presque comme des esclaves.

Nous repartons d’Arrowtown en direction de Wanaka.  Une fois à Cardrona nous croisons une sorte d’installation moderne dont on avait déjà entendu parler : le Cardrona Bra Fence (2125 Cardrona Valley Rd). Il s’agit d’une palissade avec une série incroyable de soutien gorges pendus pour sensibiliser à la prévention du cancer au sein. Impressionnant.

Nous arrivons à Wanaka vers l’heure du déjeuner. Nous garons la voiture et sur un banc au bord du beau lac homonyme (avec les montagnes en décor) nous mangeons nos pies et muffins en compagnie d’un canard très expansif… Une fois le déjeuner terminé nous nous baladons dans cette ville : dans ce cas aussi plutôt que la ville c’est la position qui est belle. Nous prenons deux « lattes » chez Ritual Espresso Caffé (18 Helwick St) pour 10NZD. Et ensuite nous allons voir son attraction la plus célèbre : un arbre ! Et oui, il s’agit du That Wanaka Tree (59 Wanaka-Mount Aspiring Rd), un arbre qui vit dans les eaux du lac avec les montagnes en décor : très scénographique. Nous terminons la visite de cette petite ville avec une attraction particulière : Puzzling World (188 Wanaka-Luggate Hwy), à mi-chemin entre un musée sur l’illusion optique et un parc d’attraction (22,50NZD par personne).

Nous repartons de Wanaka en début d’après-midi et sur la route nous nous arrêtons à un lookout pour admirer le magnifique Lake Hawea : un lac splendide avec des eaux tellement immobiles que les montagnes environnantes s’y reflètent à la perfectionne. Magnifique.

Nous repartons et franchissons le Haast Pass qui nous permettra de dépasser les Alpes du Sud et arriver sur la Mer de Tasman. La vue est encore magnifique, plongés dans la forêt avec des fougères qui semblent des palmiers. Nous faisons aussi une petite promenade (10 minutes pour l’aller et le retour) pour admirer les belles chutes de Fantail Falls. Malheureusement au fur et à mesure qu’on avance le temps s’empire et de temps en temps il pleut. L’arrivée sur la Mer de Tasman est impressionnante et parsemée de plusieurs lookouts pour admirer la côte splendide.

Nous arrivons à Fox Glacier Village en fin d’après-midi et malheureusement il pleut. On passera la nuit au Bella Vista Motel Fox Glacier (85,94€ pour la nuit avec parking et wi-fi inclus). Ce sera la seule fois où la chambre est vraiment petite (on a même des difficultés à ouvrir nos valises !). Mais tout est propre et on ne doit y passer qu’une seule nuit.

On s’arrête au General Store (37 Main Road) pour le petit déjeuner : kiwis, lait, yaourt, jus d’orange et eau pour 18,60NZD.

Nous allons diner chez Cook Saddle Cafe and Saloon (7859, State Highway 6) : hamburger de morue, morue mariné à la bière, deux pavlovas, coca cola et bière pour 84,50NZD. Ce sera le seul restaurant pendant toutes les vacances qui nous offrira la pavlova, le gâteau typique néo-zélandais (ou du moins il l’était…) : une meringue moue remplie de chantilly et fruits frais.

Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour la nuit et espérons que demain le temps s’améliore car nous avons le vol en hélicoptère à 9h00.

27 OCTOBRE : Fox Glcier-Lake Matheson-Franz Joseph Glacier-Pancake Rocks-Paparoa NP-Westport

Nous nous réveillons et il pleut encore et les nuages sont bas. Après le petit déjeuner nous allons au comptoir de la Glacier Helicopters (Main South Road) et on nous annonce qu’à 9h00 il n’y aura pas de vol et qu’ils essayent à 10h00.

En attendant nous reprenons la voiture et allons au Lake Matheson juste à côté, nous faisons une promenade jusqu’au bord du lac et rentrons au village : il ne pleut plus mais les nuages sont toujours bas. A la Glacier ils nous annoncent qu’on ne volera non plus à 10h00 : comme on va vers le nord, nous demandons s’il y a de la place à Franz Joseph et ils la trouvent pour 13h00.

Nous repartons donc au Lake Matheson et on fait le sentier qui le contourne : le lac est joli, mais sa caractéristique plus marquante c’est le reflet du Fox Glacier dans le lac… ça va sans dire que nous avons vu le reflet des nuages ! Nous nous consolions avec deux cappuccinos, un brownie et un cookie (19,60NZD) au Matheson Café (1 Lake Matheson Rd).

Nous arrivons à Franz Joseph Village en 30 minutes environ, il y a un timide soleil, mais les nuages sur les glaciers sont toujours là ! Nous faisons les courses pour le déjeuner chez  4 Square (24 Main Rd) : pain, fromage, jambon cuit, chips, eau et cookies pour 17NZD. Nous déjeunons sur un banc pour pique-nique et retournons à la Glacier Helicopters (Main South Road), et ils nous confirment que malheureusement il n’y aura pas de vols non plus à 13h00. Nous annulons et repartons (et économisons 700NZD, seul aspect positif…).

Nous repartons vers le Nord frustrés (non seulement nous n’avons pas volé mais nous n’avons même pas aperçu les glaciers !). Heureusement la route sur la côte est très belle et à fur et à mesure qu’on va vers le Nord le temps s’améliore et le soleil brille à nouveau.

Vers 15h00 nous arrivons à une autre extraordinaire et bizarre attraction de ce pays merveilleux : les Pancake Rocks. Il s’agit d’une grande falaise où des fines couches de rochers se sont empilés les unes sur les autres, tout comme une montagne de pancakes (ou si vous préférez comme un millefeuille…) ! Incroyables ! Le sentier pour les admirer est goudronné et on fait le tour en environ 30 minutes. A ne pas rater !

Après quelques kilomètres on s’arrête pour emprunter un autre sentier au Paparoa National Park qui nous amène sur une suggestive plage en moins de 30 minutes : le Truman Track. Le sentier est facile et on passe de la forêt à la plage sauvage. Très beau et à faire.

Nous reprenons la voiture pour arriver en moins d’une heure à Westport, où l’on passera la nuit dans un beau gîte, l’Havenlee Homestay (88,92€ pour la nuit avec petit déjeuner, parking et wi-fi) : les propriétaires (Ian et Jan) sont adorables et la chambre est belle et tranquille.

Après une promenade à Westport (sans plus) nous dinons dans un restaurant conseillé par Jan, le Johnny's Restaurant & Bar (62 Palmerston St) : 70,50NZD pour une ciabatta pesto et fromage, côtes de porc, fish & chips, coca cola et bière. Et tout bon.

28 OCTOBRE : Abel Tasman National Park

Après une nuit tranquille nous nous réveillons et faisons la connaissance de Bella, le splendide chat noir de la maison. Nous allons prendre notre petit déjeuner et découvrons que l’autre chambre du gîte est occupé par un couple d’Italien (nous vous rappelons que nous sommes des Italiens qui vivent en France) avec qui on papote de nos voyages pendant l’excellent petit déjeuner.

Nous quittons à contrecœur Ian et Jan (qui en plus nous offre deux muffins pour le voyage qu’elle venait tout juste de cuisiner) et environ en 2 heures et demi nous arrivons à Kaiteriteri dans le magnifique Abel Tasman National Park. Nous déjeunons rapidement sur un banc sur la plage et ensuite nous nous embarquons pour la croisière qui touchera tous les points les plus beaux de ce parc surprenant.

Heureusement la journée est magnifique avec le soleil et le ciel bleu qui font ressortir davantage la couleur splendide et incroyable de l’eau et des plages : il semble vraiment d’être aux Tropiques ! Parmi les attractions et les plages qu’on admire il faut citer l’Apple Split Rock, Torrent Bay, Anchorage Bay et la surprenante Awaroa Bay. La croisière dure environ trois heures et demi. Et nous voyons même des manchots de loin sur une plage !

La croisière terminée nous allons au Torlesse Motels où l’on passera la nuit (95,24€ pour la nuit avec parking et wi-fi inclus) : nous avons un très beau studio avec vue sur la magnifique baie ! Ensuite nous descendons faire une promenade sur la belle plage avant le diner.

Il n’y a pas beaucoup de choix pour le diner et donc nous allons chez Kai Restaurant & Bar (1 Kaiteriteri-Sandy Bay Rd), le seul restaurant ouvert : deux hamburgers, coca cola, bière et denheath vanilla square (gâteau de pâte feuilletée et crème pâtissière) pour 55,50NZD. Bon.

29 OCTOBRE : Picton-Détroit de Cook-Wellington

Après une bonne nuit nous prenons notre petit déjeuner dans le studio et repartons qu’il pleuviote. Nous arrivons à Picton en moins de 2 heures : ici nous prendrons le ferry pour Wellington et retourner sur l’île du nord.

Avant de nous embarquer nous faisons les courses pour le déjeuner chez un 4 Square (49 High St) : fromage, saucisson et eau pour 12,10NZD. En attendant l’embarquement nous déjeunons en voiture. On embarquera parmi les derniers… La traversée dure environ 3 heures et demi et même si le ciel est gris et il pleuviote le ferry est stable. Par chance nous trouvons deux sièges près de la fenêtre d’où admirer le panorama et boire tranquillement les deux cappuccinos prix au café du ferry (9NZD).           

Une fois laissé Picton le panorama est suggestif : on traverse le Queen Charlotte Sound et ensuite le Tory Channel avec des beaux paysages malgré le temps maussade. L’arrivée à Wellington après avoir passé le Détroit de Cook est également belle avec la vue sur la ville.

Bien sûr on descend parmi les derniers et sous un déluge nous arrivons au motel qui nous accueillera pour la nuit : l’Apollo Lodge Motel (80,21€ pour la nuit avec parking et wi-fi inclus). Une belle chambre spacieuse encore une fois.

Nous sortons pour diner et il pleut encore. Après avoir écarté plusieurs restaurants nous décidons d’aller dans une sorte de fast-food de poisson près de l’hôtel, mais bio et cuisiné sur place, le Mt Vic Chippery (5 Majoribanks St) : après quelques difficultés pour commander (il faut créer son plat) nous prenons deux fish & chips et deux sodas pour 52,80NZD. Tout excellent.

Après le diner nous allons dans un New World (279 Wakefield St) tout proche pour les courses pour le petit déjeuner et le déjeuner : eau, céréales, fruits, fromage, yaourt, jus d’orange et pain pour 25,30NZD. Et ensuite on rentre à l’hôtel car il continue à pleuvoir fort.

30 OCTOBRE : Wellington-National Park Village

Quand on se réveille il pleut encore, mais moins fort que la veille. Nous prenons le petit déjeuner et laissons la voiture au parking du motel pour aller quand même à la découverte de la capitale de la Nouvelle Zélande.

En effet pendant toute la matinée des fortes pluies s’alternent à des moments de calme. Forte heureusement la plupart des trottoirs sont couverts par des abris : cela permet de marcher plus tranquillement et pas forcément avec le parapluie ouvert !

 Nous allons sur le Waterfront et passons devant le célèbre musée Te Papa et le Civic Center juste à côté. Ensuite  nous prenons la célèbre funiculaire rouge (le Wellington Cable Car, 280 Lambton Quay, 9NZD par personne pour l’aller et le retour) qui monte jusqu’au Botanic Garden d’où l’on a une belle vue sur la ville et ses maisons qui rassemblent un peu à celles de San Francisco. Une fois redescendus nous nous baladons à nouveau jusqu’au Waterfront, Post Square et le bizarre Beehive (pas vraiment joli).

Nous revenons à l’hôtel et avec la voiture montons jusqu’au Mt. Victoria Lookout d’où l’on a une vue spectaculaire sur Wellington et sa baie, dommage qu’il pleut et que le ciel soit gris. On déjeune rapidement dans la voiture et on quitte cette ville qui nous semble décidément plus jolie et viable qu’Auckland.

 Après environ 3 heures et demi de route (toujours avec des beaux panoramas et de la pluie de temps en temps) nous arrivons à National Park Village aux portes du célèbre Tongariro National Park. Ici nous passerons deux nuits au Plateau Lodge (158,35€ pour les deux nuits avec parking, pour le wi-fi compter 5NZD pour 24 heures). Notre appartement est spacieux avec une belle cuisine. A la réception on nous annonce un temps meilleur pour le lendemain (on doit parcourir le 19 kilomètres du célèbre Tongariro Alpine Crossing) mais qu’il a neigé sur le sentier… Après réflexion nous décidons de renoncer. Nous allons à la réception pour les prévenir que le lendemain nous n’aurions pris la navette et qu’il ne fallait pas qu’elle nous attend et surprise : ils nous remboursent les 80NZD !

Nous allons faire les courses au 4 Square (Cnr SH4 &, Waimarino Tokaanu Rd) pour le diner et le petit déjeuner (le lait offert pour un petit déjeuner) : biscuits, pain, pizza, kiwis, lait, chocolat, yaourt, hachis parmentier, jus d’orange, philapdelphia et soupe pour 55,90NZD. Et ensuite on dine en appartement car il continue à pleuvoir et il fait presque froid.

 31 OCTOBRE : Tongariro National Park-Lake Taupo-Huka Falls

On se réveille et on prend le petit déjeuner. Le temps est meilleur mais les montagnes aux alentours sont enneigées et le Mt. Ngauruhoe (un volcan splendide) est d’une magnificence qui coupe le souffle.

Nous allons donc au Whakapapa Village et décidons de parcourir deux sentiers : le Ridge Track (40 minutes pour l’aller et le retour) avec vue spectaculaire sur les montagnes et les volcans dont les sommets commencent à être cachés par les nuages et le loop (2 heures au total) pour admirer les belles Taranaki Falls. Il n’y a pas de restaurants ou cafés ouverts à Whakapapa Village, donc on repart.

Notre prochaine destination c’est Lake Taupo qu’on rejoint en moins d’une heure. Le lac, encore une fois, est très beau et Taupo, le petit village homonyme, est caractéristique. Ici on déjeune au The Coffee Club (32 Roberts St) : un full breakfast, fish & chips, vanilla custard, coca cola, fanta et deux cafés pour 53,70NZD, tout bon.

Ensuite en moins de 10 minutes nous arrivons aux Huka Falls : ces chutes ne sont pas célèbres pour la hauteur (en effet le saut est petit, environ 15 mètres) mais pour le débit impressionnant d’eau ! Elles rassemblent plutôt à des rapides qu’à des chutes. Et la couleur turquoise incroyable mise en valeur par un merveilleux ciel bleu.

Nous rentrons donc à l’hôtel et faisons notre deuxième lessive (3NZD par lavage et par cycle de séchage, même si un seul cycle nous a suffi).

Et on dine dans le caractéristique restaurant The Station Café (18 Findlay St). Il s’agit d’un restaurant installé dans l’ancienne gare : bruschetta, poulet, agneau, eau et bière (plus un méga scone à emporter) pour 85,50NZD. Tout exceptionnel.

C’est Halloween et l’hôtel est décoré avec des fantômes et les enfants se promènent à la recherche de friandises.

1 NOVEMBRE : Ruakuri Caves-Waitomo Caves-Rotorua

Au réveil il y a encore le déluge. Après le petit déjeuner nous partons en direction des grottes de Waitomo Caves et leurs célèbres vers luisants (ou bien leurs larves…). Le long de la journée le soleil et la forte pluie s’alternent.

Nous arrivons à l’avance par rapport à nos visites et demandons s’il est possible d’avancer les horaires. Ils nous échangent l’ordre car la visite à Ruakuri dure 2 heures contre les 45 minutes de Waitomo, donc on terminera plus tôt.

En attendant on prend deux pies (18NZD) pour le déjeuner au café des Waitomo. On reprend la voiture et on arrive à l’entrée des Ruakuri où en attendant la visite nous mangeons nos pies.

Et c’est notre tour : la visite est guidée et le groupe assez petit, même pas 15 personnes. La visite commence en descendant sur une passerelle hélicoïdale presque dans le noir afin que nos yeux puissent s’habituer. Les grottes sont belles avec des très belles stalactites et stalagmites et la visite est intéressante avec beaucoup d’explications. Et on croise les premières larves luisantes !

La visite terminée nous reprenons la voiture pour retourner aux Waitomo. En attendant notre tour nous prenons deux « lattes » au café pour 10,40NZD. Et ensuite c’est notre tour. La visite est guidée également cependant le groupe est décidément plus nombreux : au moins 40 personnes ! Ici on ne peut pas prendre des photos (aux Ruakuri oui). La première partie après les Ruakuri n’est pas trop intéressante : il s’agit d’une grotte comme plusieurs autres. Puis on emprunte des escaliers et on arrive dans une zone au noir et à fur et à mesure on monte dans des petites embarcations et dans le silence le plus absolu on commence à naviguer sous une voute étoilée incroyable : ce sont des milliers et des milliers de larves luisantes ! Jamais dans nos vies on avait vu une chose semblable et il est difficile qu’on en pourra revoir ! Extraordinaires !

Avec les yeux encore pleins de cette magie nous reprenons la voiture pour arriver en moins de 2 heures à Rotorua où l’on passera deux nuits au Rotorua BnB on Sumner (154,55€ pour les deux nuits avec petit déjeuner, parking et wi-fi inclus). La chambre est belle et spacieuse. Le petit déjeuner est déjà préparé dans la chambre : fruits frais, beurre et lait dans le frigo, café ou thé à préparer avec la bouilloire, biscuits, pain, confiture et l’immanquable marmite sur la table (tout renouvelé à chaque jour). Et le propriétaire est sympa.

Pour aller diner nous prenons la voiture jusqu’au centre-ville chez Capers Epicurean (1181 Eruera St) : hamburger d’agneau, fish & écrasé de pomme de terre, vin mousseux, bière, dessert au chocolat et cheesecake pour 84,10NZD. Tout bio et excellent. Après le diner, vu qu’il ne pleut plus, nous faisons une promenade au bord du lac (un autre !) avec un beau coucher de soleil.

2 NOVEMBRE : Rotorua

Aujourd’hui la journée sera entièrement dédiée à Rotorua et ses environs incroyables. Heureusement il fait à nouveau très beau et le soleil brille. Après notre petit déjeuner nous allons chez un Countdown (Rotorua Central Mall, Victoria St) pour le déjeuner : pastrami, fromage et eau pour 11,50NZD.

Notre première visite sera dans l’indescriptible Wai-O-Tapu (201 Waiotapu Loop Rd), 32,50NZD par personne. L’entrée inclus également la visite du geyser, toutefois pour permettre à tout le monde d’assister à sa jetée d’eau chaque jour à 10h15 ils le font éructer artificiellement et comme nous on a eu la chance d’en voir un vrai en Islande nous avons décidé de ne pas y aller. Et cela a était mieux car il n’y avait presque personne dans le reste du parc. Des fumeroles énormes, des grosses flaques d’eau bouillante avec des couleurs indescriptibles, des lacs d’eau saumâtre : en gros un autre spectacle qu’on n’oubliera pas. Dommage pour l’odeur de soufre !

Nous sommes ensuite allés au Rainbow Springs Nature Park (192 Fairy Springs Rd, Fairy Springs), 40NZD par personne. Si vous nous suivez, vous savez déjà que nous n’aimons pas les zoos, malheureusement c’était la seule façon de pouvoir admirer les célèbres kiwis, car ils sont des oiseaux nocturnes et très frileux, donc il est quasiment impossible de les croiser dans la nature. Très honnêtement le prix est trop élevé par rapport à ceux qu’on peut voir. Il y a des énormes cages à oiseaux avec des espèces typiques de la Nouvelle Zélande (comme les perroquets Kea). Ensuite avec une visite guidée de quelques minutes on rentre dans un bâtiment au noir pour voir les kiwis, qui sont très sympas et jolis. Nous avions croisé ailleurs d’autres endroits où pouvoir voir les kiwis, mais on savait qu’on les aurait vu ici : à postériori nous regrettons de ne pas être allés ailleurs.

Après cette visite nous avons pris deux « lattes » au café du parc pour 9NZD et déjeuné avec nos sandwiches. Ensuite nous sommes allés en centre-ville pour une promenade, pour admirer surtout le très beau Rotorua Museum dans les magnifiques Government Gardens. Le musée est fermé pour réaménagement en ce moment et jusqu’en 2021. Les Blue Bath en style mexicain juste à côté sont également très beaux.

Nous reprenons la voiture pour aller faire une belle promenade dans la Redwood Forest (Long Mile Rd, Whakarewarewa) : des arbres imposants, mais après avoir vu les Sequoias en Californie celles-ci nous semblent « maigres » ! En tous cas beaux. Nous reprenons la voiture et après quelques kilomètres nous arrivons sur les bords du Blue Lake : encore un autre beau lac avec des eaux cristallines. Quelques minutes de voiture et on arrive à un lookout pour admirer d’un côté le Blue Lake et de l’autre le Green Lake (sacré pour les Maori, donc on ne peut que l’admirer d’en haut).

Nous rentrons en ville et faisons une promenade le long du lac jusqu’à Ohinemutu, un quartier en style architectonique maori, y compris la belle église de  Saint Faith's Anglican Church (Tunohopu St, Ohinemutu).

Nous nous arrêtons dans un autre Countdown (246 Fenton St, Victoria) pour des courses supplémentaires pour le déjeuner de demain : fruit, pain et serviettes pour 9NZD. Et ensuite on retourne au gîte.

On dine à nouveau en centre-ville chez Fat Dog Café & Bar (1161 Arawa St) : hamburger de porc, saucisse (bœuf et agneau), pepsi cola, bière et méga assortiment de chocolat (Death by chocolate) pour 71,30NZD. Tout bon.

3 NOVEMBRE : Hobbiton-Whitianga

On se réveil qu’il pleuviote. Après le petit déjeuner nous quittons aussi ce gîte. En moins d’une heure sous le déluge nous arrivons à Matamata où à 10h05 nous avons le tour à Hobbiton, le set des trilogies du Seigneur des anneaux et du Hobbit.

En attendant le tour on prend un « latte », un cappuccino et deux petits gâteaux au Robert Harris Coffee Roasters (47/49 Broadway) pour 18NZD. Et après c’est l’heure de partir : on prend une navette qu’en environ 10 minutes nous amène au parking à l’entrée du set. Ici une guide monte dans le bus et en 5 minutes on arrive au véritable set.

Heureusement il ne pleut presque plus et de temps en temps il ne plut pas (des gros parapluies sont à disposition des visiteurs). Il y a beaucoup de monde et la visite est guidée. On découvre beaucoup de curiosités sur le film et surtout sur le set. C’est toujours bizarre de se retrouver au milieu d’un set cinématographique ! Une boisson (bière ou sans alcool) est offerte à la fin de la visite dans la taverne (qui est le seul bâtiment avec un vrai intérieur : toutes les « maisons » des hobbits ne sont que des façades, les scènes à l’intérieur ont été tournées à Wellington !).

Une fois la visite terminée nous sommes rentrés à Matamata où on a déjeuné avec nos sandwiches (au total la visite dure environ 2 heures). Et ensuite on part vers la Péninsule de Coromandel.

Malheureusement il pleut à nouveau. Aujourd’hui on aurait dû visiter deux célèbres plages : Cathedral Cove et Hot Water Beach. Nous désistons en espérant que le lendemain le temps soit meilleur, car elles ne sont pas trop loin de notre hôtel. Nous continuons donc jusqu’à Whitianga et au Peninsula Motel (95,40€  pour la nuit avec parking et wi-fi) : la chambre est très grande et dans la salle d’eau il y a la spa privée !

On décide de faire notre troisième lessive (5NZD pour le lavage et le séchage). En attendant nous allons chez Countdown (24 Joan Gaskell Dr) pour le petit déjeuner et le déjeuner : fromage, pain, yaourt, eau, jus d’orange, saucisson et chips pour 20,40NZD.

Nous allons diner à pieds (heureusement il ne pleut pas) chez Squids Bar & Restaurant (Whitianga 3510) : fish & chips (mais pas frit), poisson avec légumes, vin mousseux, bière et deux desserts pour 89NZD. Tout frais et excellent comme d’habitude !

Et bien sûr avant de se coucher nous nous relaxons dans la Jacuzzi… !

4 NOVEMBRE : Cathedral Cove-Hahei-Hot Water Beach-Coromandel Town-Swanson

Après une nuit de tempête avec vent et pluie impressionnants nous nous réveillons incroyablement avec un beau ciel bleu et le soleil qui brille ! Après le petit déjeuner nous quittons le motel et son adorable chat Charlie et allons à l’office du tourisme (66 Albert St) pour savoir comment se rendre à Cathedral Cove. L’office ouvre dans 15 minutes, donc nous prenons deux « lattes » chez Cafe Nina (20 Victoria St) pour 10NZD. A l’office ils nous expliquent comment arriver à Cathedral Cove.

Nous arrivons donc au parking gratuit à Hahei, nous garons la voiture et une navette pour 5NZD par personne nous dépose au début du sentier pour cette plage (le retour est inclus dans le prix). Pour rejoindre la plage il faut ensuite compter environ 40 minutes, mais le panorama devant nos yeux est magnifique : la baie d’Hahei est sublime.

Une fois à Cathedral Cove une autre magie se dévoile : en effet ici des scènes du deuxième chapitre de Narnia ont été tournées. Mais même sans cette particularité la plage est magnifique. Pour accéder à la véritable plage il faut emprunter un court et imposant tunnel à forme de cathédrale (voilà le nom) creusé dans le rocher. La couler de l’eau est magnifique. Heureusement il n’y a pas beaucoup de monde et la tranquillité la rend encore plus belle. Quand on quitte la plage environ 30 minutes après beaucoup de touristes arrivent et la magie n’est plus là.

Nous reprenons la voiture et en quelques minutes arrivons à Hot Water Beach. On se gare au premier parking qui est gratuit. La plage est large et très belle, mais si on regarde un peu plus au loin on remarque une zone avec plein de gens, en laissant le reste de la plage pratiquement désert : c’est ici que s’il on creuse on trouve de l’eau chaude et on peut faire une sorte de « spa » naturelle !

Nous mangeons nos sandwiches et décidons d’aller à Coromandel Town : on emprunte la Road 309 sans savoir qu’il s’agit d’une route non goudronnée, étroite et de montagne. Heureusement nous avons notre SUV et il n’y a pas beaucoup de circulation. Et Coromandel Town est sans plus.

Nous repartons vers Swanson, à côté d’Auckland, où l’on passera notre dernière nuit. La route le long de la côte de la Péninsule de Coromandel est très belle, une fois quittée la Péninsule le trafic s’intensifie. Nous arrivons en 2 heures environ à Swanson à la Maison de Rose (95,82€ pour la nuit avec parking et wi-fi inclus) : il s’agit d’un bel appartement avec terrasse panoramique.

Le quartier est joli mais il n’y a pas de restaurants. Nous décidons donc d’aller chez  Fresh Choice (433 Swanson Rd, Ranui) pour acheter le diner et le petit déjeuner : biscuits, coca cola, trois hungry topper (cordon bleu, mince cheese et lasagne), lait, barrettes de céréales, pie mince & cheese, yaourt et jus d’orange pour 34,90NZD. Nous dinons donc dans notre bel appartement (en plus il pleut à nouveau !).

5-6 NOVEMBRE : Piha Beach-Karekare Beach-Auckland-Singapour-Zurich-Paris

Quand on se réveil il pleuviote encore. Nous prenons le petit déjeuner et disons au revoir à Robert, le propriétaire et on découvre qu’il est un excellent photographe professionnel (et qui parle français).

Nous descendons jusqu’à Piha Beach : heureusement il ne pleut plus, mais le vent souffle très fort et rend cette plage spectaculaire encore plus magique avec la mer en tempête et ses vagues qui se brisent sur les rochers et la plage. Vraiment belle.

Nous reprenons la voiture et grâce à une petite route pleine de courbes nous arrivons à Karekare. Nous garons la voiture et en moins de 10 minutes nous arrivons dans la tout aussi suggestive plage de Karekare Beach : ici Jane Campion a tourné des scènes de La leçon de piano. Dans ce cas aussi le vent rend la plage encore plus magique. Magnifique !

On repart et en moins d’une heure nous arrivons près de l’aéroport chez Ezi (7 Percival Gull Pl, Mangere), où après 3821 kilomètres nous laissons avec beaucoup de reconnaissance notre Toyota RAV 4  qui ne nous a jamais trahis. Le retour est rapide et efficace. Quelques minutes après la navette arrive et en moins de 5 minutes nous dépose à l’aéroport.

Après avoir laissé nos bagages et passé les contrôles de sécurité nous déjeunons chez Glap Ground : un fish & chips classique, des croquettes au thon, et deux sprites pour 49,40NZD. Et ensuite on dépense les derniers dollars en souvenirs.

L’avion (un énorme A380) de la Singapore Airlines (la meilleure compagnie avec qui on n’a jamais voyagé !) décolle à l’heure à 15h15 et heureusement il n’y a personne assis à côté de nous. Nous arrivons à l’heure à Singapour à 20h40 et après plus de trois heures nous repartons avec Swiss à 00h05 du 6 novembre (forte heureusement même dans ce vol personne ne s’assoit à côté de nous) pour arriver à l’heure à 6h15 à Zurich d’où l’on repart à 7h30 pour Paris où nous arrivons à l’heure à 9h00. Et même cette fois les bagages nous ont suivi (et ce sont parmi les premiers à sortir !).

Et malheureusement les vacances sont finies. Tristesse immense…

Quoi dire de ces vacances ? Sûrement elles ne nous ont pas déçus, malgré le temps n’ait pas été toujours clément. Malheureusement nous n’avons pas pu faire des choses programmées et d’autres qui pouvaient être intéressantes n’étaient pas programmées pour manque de temps, mais globalement c’est un pays à visiter.

25 heures d’avion peuvent inquiéter, mais tous comptes faits au final elles passent vite (surtout à l’aller quand l’on est plus motivé). Dommage qu’il y en a autant car l’envie de visiter davantage ce pays est importante.

Il faut démystifier le fait qu’il serait un pays cher : dans la saison où nous l’avons visité les prix étaient plus qu’abordables et le budget plus important est celui des vols, mais vu la distance c’est normal.

Les personnes sont très gentilles et disponibles. Pour nous c’est leur accent qui nous a posé des problèmes surtout au début : ils ont un accent très marqué et surtout les « e » deviennent « i » dans plusieurs mots (par exemple « left » devient « lift » et « ten » « tin »).

Faites attention aux horaires des boutiques et des restaurants : les premières fermes souvent à 18h00 (même dans des grandes villes comme Auckland) tandis que les deuxièmes ferment souvent entre 20h30 et 21h00 !

Pour la conduite à gauche, qui était notre autre inquiétude, au final on s’habitue assez rapidement. Il faut surtout faire attention quand on tourne d’une route à l’autre et emprunter la bonne voie.

Au final la chose qui plus nous a frappé et qui restera davantage dans nos souvenirs c’est la beauté incroyable de la nature : les Moeraki Boulders, les Pancake Rocks, les lacs cristallins et turquoises, les volcans, les larves luisantes de Waitomo, les couleurs incroyables de Wai-o-Tapu à Rotorua et les magnifiques plages d’Abel Tasman, Cathedral Cove, Piha ou Karekare. Et les fougères incroyables qui semblent des palmiers ou les rhododendrons qui ce sont des arbres ! Vous l’avez compris : la nature c’est le maitre incontesté de ce pays magnifique !

 

Twitter© 

I viaggi di Misha  

@Viaggi_di_Misha

Instagram© 

IviaggidiMisha

Contatti

i viaggi di misha iviaggidimisha@gmail.com