Parcs Nationaux US : Arizona/Utah/Colorado - Septembre 2015

26/10/2015 16:21

Ça faisait longtemps que nous rêvions de revenir aux USA pour continuer à visiter ses merveilleux Parcs Nationaux. La première fois c’était en septembre 2010 (si vous êtes intéressés vous trouverez ici notre voyage). Nous avons eu l’occasion cette année et nous avons décidé de partir à nouveau en septembre.

Nous avons partagé cette merveilleuse expérience avec un couple d’amis. En plus de la compagnie nous avons aussi partagé certaines dépenses (surtout la voiture et l’essence).

Mais allons par ordre et commençons par la longue préparation de ce beau voyage (organisé complétement par nous : cela deviens une belle habitude !).

Tout d’abord nous avons dû trouver un accord sur les dates et surtout arriver à avoir tous les quatre nos vacances signées pour la période qui nous intéressait : du 18 septembre au 4 octobre. Une fois les vacances signées nous avons commencé la chasse aux vols.

Dans l’absolu notre parcours devait commencer et terminer à Phoenix en Arizona. Nous partons de Paris où l’on habite tous les quatre. Première chose à savoir : les seuls vols directes pour Phoenix depuis l’Europe sont assurés par British Airways depuis Londres, avec les autres compagnies il faudra faire escale dans une autre ville aux US. Quand on a commencé à chercher les vols nous avons eu une mauvaise surprise : les prix ! Impossible de trouver des vols à moins de 2200€ par couple. Mais ensuite à fin mars les prix ont baissé. Nous avons décidé de réserver avec British Airways avec escale à Londres: le prix par couple a été de 1421.18€ (donc à peu près 710€ par personne). Environ 20€ de plus par rapport aux meilleures offres, mais nous avons préféré faire escale en Europe et faire la longue frontière aux USA en arrivant à Phoenix sans avoir la pression de devoir prendre un autre avion.

Gooseneck Park

Notre itinéraire prévoyait un Parc par jour avec déplacement quotidien et nuit dans une structure différente à chaque étape (sauf une étape qui est entre deux Parcs). Une fois l’avion réservé nous avons commencé la chasse aux structures où dormir. Et dans ce cas aussi nous avons eu une mauvaise surprise : septembre-octobre c’est la haute saison pour les Parcs Nationaux ! Plusieurs structures étaient déjà complètes et celles qui étaient encore disponibles très chères, même en s’éloignant des Parcs et en se contentant des motels ! Au final nous avons fait toutes les réservations avec Expedia sauf une avec Airbnb, car même sur ce site les prix étaient très élevés ! Comme toujours nous vous conseillons Expedia pour les States car vous allez payer en Euro avec taxes incluses (sur d’autres sites comme Booking vous payerez en Dollar et les prix annoncés ne comprennent pas les taxes que vous allez quand même payer).

Avant le départ nous avons également réservé la voiture. Comme nous étions quatre et on allait dans les Parcs Nationaux avec forte possibilité d’emprunter des routes non goudronnées nous avons décidé de réserver un gros 4X4. Après plusieurs recherches notre choix s’est porté sur Sixt : pour un 4X4 type BMW X1 pour 15 jours nous avons payé 545.38€, tout compris (assurances et kilométrage illimité). Sur place nous avons rajouté 138$ pour l’assurance en cas de besoin de dépanneuse.

La dernière chose que nous avons réservé avant le départ ont été deux excursions/visites : l’excursion au magnifique Antelope Canyon près de Page pour 40$ par personne et le Taliesin West, exceptionnelle œuvre architectonique de Frank Lloyd Wright près de Scottsdale pour 34$ par personne.

Comme d’habitude avant de partir aux Etats Unis nous vous recommandons de contrôler que votre passeport soit valide (et qu’il ne faut pas le renouveler dans les 6 mois qui suivent le voyage), qu’il soit biométrique et surtout de faire l’ESTA: une sorte de visa électronique (14$) valable 2 ans et à faire au moins 72 heures avant le décollage.

Rappelez-vous qu’au check-in et à l’embarquement le passeport sera nécessaire et une fois arrivés il faudra avoir un peu de patience pour franchir la frontière (comme partout aux Etats Unis) : tout d’abord il faudra se mettre en file avec tous les autre passagers sur la partie réservé aux citoyens non américains. Quand sera votre tour ils vous prendront les empreintes digitales des 10 doigts des mains avec un scanner et votre photo. Ils vont contrôler vos documents, ils vous demanderont où vous allez séjourner et ils peuvent vous demander l’ESTA et de montrer le billet de retour. Après tout cela ils vont tamponner votre passeport. Et ce n’est pas fini car après avoir récupéré vos bagages il faudra se mettre en file pour montrer un formulaire que vous avez rempli sur l’avion où vous déclarez de ne pas apporter avec vous aliments frais, semences, drogue et ainsi de suite. Et s’ils veulent ils peuvent ouvrir vos bagages pour les contrôler !

Cerise

En ce qui concerne les guides, comme toujours nous sommes partis avec les trois que l’on aime le plus : la Routard sur les Parcs Nationaux, la Guide Verte Michelin toujours sur les Parcs Nationaux et la Lonely Planet sur l’Ouest américain. Comme toujours la Routard est excellent pour les restaurants et les curiosités, la Guide Verte pour les explications et la Lonely c’est un bon compromis des deux. Désormais on part presque toujours avec les trois !

Parlons de la météo. Nous avons eu une forte chaleur pratiquement partout: entre 35 et 40 dégrées (heureusement secs et donc plus supportables !). Nous vous conseillons d’amener avec vous des sacs isothermes avec des blocs réfrigérants (souvent les chambres d’hôtel ont un frigo) pour essayer de garder le plus possible l’eau fraiche et plus buvable (mais on a bu aussi de l’eau chaude !). Et n’oubliez pas la crème solaire et la casquette ! Après notre retour pratiquement tous les Parcs que nous avons visités ont été frappés par des orages, des pluies et des flash floods (inondations soudaines), donc soyez préparés à tout type de climat. Au final, malgré la chaleur torride nous avons eu beaucoup de chance ! Et souvenez-vous qu’à l’exception de Phoenix vous serez toujours en hauteur, entre les 1300 mètres de Sedona et le 2500 et plus de Bryce, donc le soir ou le matin même en été vous risquez d’avoir froid : amenez donc des pulls et des doudounes légères.

Malheureusement en ce moment le taux de change avec le dollar n’est plus si intéressant, nous vous conseillons quand même de changer l’argent avant de partir : en cherchant vous pouvez trouver des bureaux de change avec des taux intéressants et des commissions très basses (voire pas de commissions). Rappelez-vous que sur place pour toute opération avec la carte de crédit (retirer de l’argent au guichet ou payement) la banque vous chargera ses commissions. Nous sommes partis avec 1500$ liquides et sur place nous avons payé 2 hôtels avec la carte (les autres étaient déjà payés) et retiré 100$.

Mais passons à notre voyage. Vous trouverez ci-dessous les étapes avec les hôtels (et les prix), les restaurants et les choses que nous avons vu et que l’on a aimé le plus (même s’il est difficile de faire un choix : tout est magnifique !).

18 septembre

Départ depuis Paris Charles de Gaulle avec British Airways. Après un peu plus d’une heure arrivée à Londres Heathrow. Passage de la douane et même si nous venons de débarquer d’un avion à nouveau passage des contrôles de sûreté ! Heureusement nous avons une escale d’environ 4 heures… Après dix autres heures de vol avec British Airways (et l’émotion inattendue de survoler le Grand Canyon !) nous arrivons à Phoenix vers 17h30. Déjà sur l’avions il y a eu un message bizarre sur les bagages. Ensuite pendant la file pour passer la douane (environ 2 heures) une employée de British Airways  demandait à tout le monde si on arrivait de Londres : si nous étions sur sa liste les bagages n’étaient pas partis… Panique ! A la fin heureusement nos bagages étaient tous là (ils en ont « oubliés » environ 200 à Londres !).

Passée la douane et récupérées les bagages nous avons pris la navette gratuite pour récupérer la voiture. Opération rapide et avec surprise : la voiture qu’on devait louer était rentrée accidentée, ils nous ont donc surclassé avec une énorme Toyota Sequoia ! Et elle porte bien son nom : immense, mais confortable pour nous quatre et nos bagages.

Direction Mesa pour la première nuit (nous avions notre GPS, donc pas la peine de le louer) : nous dormons au Mesa Mezona Inn pour 53.91€ par chambre avec wi-fi, petit déjeuner et parking inclus. Hôtel sympa, petit déjeuner varié, wi-fi faible. C’est dommage que juste dehors de notre chambre il y avait la machine pour les glaçons qui faisait un bruit d’enfer !

Grand Canyon Aereo

19 septembre

C’est le début du voyage on the road ! A vrai dire notre première étape ce n’est pas un Parc mais une jolie petite ville à mi-chemin entre Phoenix et le Grand Canyon : Prescott (161 km). Ici nous avons passé la nuit au Motel 6 pour 56.85€ par chambre avec le parking : le personnel est très gentil, l’hôtel est central mais un peu vieillot. Il faut payer pour le wi-fi : il y a deux tarif, le moins cher ne fonctionne pas trop bien…

Bizarrement il n’y avait que la Lonely Planet qui citait Prescott : nous l’avons vraiment aimée, une vraie petite ville en style western avec encore beaucoup de saloons ! Cependant même la Lonely ne citait pas l’attraction plus belle : le Watson Lake, juste au nord de la ville (2$ par jour pour le parking). Un joli petit lac bleu avec de beaux rochers rouges. Nous ne comprenons vraiment pas pourquoi les guides n’en parlent pas !

A Prescott nous avons déjeuné au Devil’s Pantry (126 S Montezuma St), une sorte de fast-food mais avec des plats typiques américains cuisiné sur place. Bon et avec des grandes portions. Nous avons décidé de diner en chambre avec de la charcuterie, du fromage, des fruits et desserts achetés au supermarché.

Watson Lake

20 septembre

Nous avons quitté la belle Prescott pour notre premier Parc National (205 km). Et quel Parc : le Grand Canyon ! A l’entrée du Parc nous avons acheté le Pass annuel des Parcs Nationaux USA : America the Beautiful. Son prix est de 80$ et si vous faites 3 ou 4 Parcs c’est sans aucun doute un bon plan. Il est valable pendant un an pour l’entrée dans tous les Parcs pour une voiture avec 4 personnes. Par exemple l’entrée au Grand Canyon sans le Pass coute 30$...

Quoi dire du Grand Canyon ? Nous l’avions déjà vu il y a 5 ans et encore une fois cela a été une grande émotion. Aucune photo ne peut reproduire l’immensité de ce lieu ! Laissez votre voiture au village central et bougez avec les navettes internes gratuites : vous pourrez ainsi rejoindre tous les overlooks (les points panoramiques) les plus importants et à la limite faire des petites promenades.

Le soir nous avons dormi au Grand Canyon Inn & Motel à mi-chemin entre le Parc et Williams. Pour la nuit avec wi-fi et parking nous avons payé 107.74€ par chambre. Nous étions dans la partie motel, de l’autre côté de la route, pas pratique pour aller au restaurant. Wi-fi faible. Nous avons diné au restaurant de l’hôtel: bon, mais un peu cher (ils n’ont pas de concurrence) et un peu lents…

Grand Canyon

21 septembre

Nous repartons en direction de Page (175 km) en traversant la dernière partie du Grand Canyon et en profitant pour l’admirer une dernière fois. Juste avant d’arriver à Page nous nous arrêtons à l’Horseshoe Bend : une anse parfaite du Colorado qui forme un fer à cheval. Le parking et l’accès sont gratuits. Vous devrez franchir une petite colline et en 10 minutes environ vous arriverez au magnifique point de vue.

A Page nous avons séjourné au Motel 6 en payant 125.06€ par chambre avec wi-fi et parking : au final Page sera l’endroit le plus cher de notre itinéraire. L’hôtel est neuf, les chambres propres, le wi-fi pas parfait, mais le moins qu’on puisse dire sur le personnel est qu’ils sont désagréables : jamais un sourire et pas du tout disposé à donner des informations (c’est bizarre car  normalement aux USA les gens sont exactement le contraire !).

En attendant la visite du splendide Antelope Canyon nous avons pris des sandwiches et nous avons déjeuné au merveilleux Lake Powell (inclus dans le Pass, sinon 20$ par voiture). C’est dommage que celle-ci soit la seule journée sans soleil, avec le ciel gris et du coup le spectacle des rochers rouges qui tombent dans le bleu du lac est moins impressionnant qu’il y a 5 ans… Mais il reste magnifique (malgré la sécheresse ai vidé sensiblement ses eaux).

L’après-midi à 15h30 nous avions réservé la visite au splendide Antelope Canyon. Rendez-vous à l’agence à 15h00 et ensuite nous rejoignons ce merveilleux slot canyon dans des énormes 4X4 : un canyon étroit (dans certaines partie on peut y accéder une personne à la fois) ficelé par les violentes inondations suite aux fortes pluies. Une merveille de la nature avec une succession de couleurs et de vagues en pierre. Et une excellente explication donnée par un Amérindien. Sans aucun doute à faire si vous passez dans le coin.

Le soir nous mangeons une excellente pizza (en style américain…) à la pizzeria Canyon King Pizzeria (663 S Lake Powell Blvd). Un restaurant sympa en forme de navire pas trop loin de l’hôtel.

Antelope Canyon

22 septembre

Direction Parc National de Zion (168 km). Nous quittons donc l’Arizona pour entrer dans l’Utah. L’entrée dans ce Parc aussi est incluse dans le Pass (sinon 25$ par voiture). Lorsqu’on accède au Parc par l’entrée est on traverse une partie spectaculaire : des rochers rouges et blancs qui se succèdent le long d’une merveilleuse route (elle aussi rouge pour mieux s’intégrer dans le paysage). Un vrai spectacle. Nous laissons la voiture au Visitor Center et nous prenons la navette gratuite qui nous amène dans le Canyon de Zion formé par le Virgin River. De là nous ferons des belles promenades : les Emerald Pools, le Riverside Walk et la Weeping Rock. Ces sentiers sont très beaux, assez faciles et plongés dans une ambiance alpine. La partie la plus spectaculaire reste quand même celle faite en voiture pour traverser le Parc.

Le soir nous avons séjourné dans la seule structure réservée avec Airbnb à  La Verkin, petit village pas trop proche du Parc, mais dans les environs tous les prix étaient hors budget. Nous avons payé 84€ par chambre avec wi-fi (excellent). Le matin nous avions à disposition une cafetière pour le petit déjeuner. La maison est très belle (avec une vue spectaculaire) et la propriétaire adorable. Mais personnellement nous continuons à préférer les hôtels : cela nous fait bizarre de dormir chez des inconnus… Diner au restaurant Stagecoach Grille (57-, 149 N State St) à La Verkin, tout neuf : bonne cuisine mais un peu cher.

Zion

23 septembre

Repartons de La Verkin en direction Bryce Canyon (116 km). En théorie nous devons traverser à nouveau Zion, cependant en arrivant à l’entrée ouest il y a une longue file et ensuite nous découvrons qu’un gros rocher est tombé sur la route pendant la nuit et que donc la route est barrée (et elle le sera pendant une semaine ! La veille nous avons eu de la chance...). Nous faisons donc marche arrière et avec le GPS nous trouvons une autre route: à la fin il nous faudra juste 30 minutes en plus que prévu.

Juste avant Bryce vous allez traverser le beau Red Canyon : un triomphe de rouge (vu son nom…). Vous ne pourrez ne pas vous arrêter pour prendre des photos !

Arrivés à Bryce (inclus dans le Pass, sinon 30$ par voiture) vous resterez sans mots ! Un triomphe de pinacles qui dégradent du rouge au blanc avec toutes les nuances possibles. Amphithéâtres entiers de ces formations bizarres que les Amérindiens appellent hoodos. La légende dit qu’il s’agit d’une tribu qui n’a pas respecté les règles imposées par les dieux, qui les ont punis en les transformant en roches. Et effectivement ils semblent être une marée de personnes ! Malheureusement la belle journée de soleil vire au mauvais temps dans l’après-midi avec des gros nuages noires et 4 gouttes de pluie de temps en temps (rien de méchant et il s’agira de la seule pluie qu’on rencontrera pendant notre voyage !) mais le panorama reste quand même inoubliable !

Nuit à Tropic, non loin du Parc au Bryce Pioneer Village, où avec 90.20€ par chambre nous avons eu le wi-fi gratuit (bien), le petit déjeuner (assez varié) et le parking. Chambres pas énormes mais avec tout ce qu’il faut. Diner au Clarke's Restaurant (141 N Main St), restaurant avec plats typique américains.

Bryce Canyon

24 septembre

Nous quittons Tropic en empruntant la Scenic Highway 12 en direction de Capitol reef (180 km). La route est vraiment scénographique : la première partie c’est encore une fois une succession de magnifiques rochers de toutes les couleurs, la deuxième partie est nichée dans les montagnes avec les splendides couleurs de l’automne et en arrivant à Capitol Reef c’est le triomphe du rouge !

L’entrée à Capitol Reef est encore une fois incluse dans le Pass (sinon 10$ par voiture). Dans le Parc il n’y a pas de points de restauration. Le seul magasin se trouve juste après le Visitor Center et il s’agit du Gifford Homes Tead: vous y trouverez des excellentes pie aux fruits, d’autres petites douceurs et du pain, au final notre déjeuner. Le Parc est très beau et encore une fois nous ne comprenons pas pourquoi les guides le jugent moins bien que les autres Parcs. Une vraie révélation. Un rouge si intense comme rarement on le voit (et en plus la journée est magnifique et le ciel d’un bleu incroyable). Il y a une Scenic Drive qui vous amène aux points de vues les plus importants et beaux. Deux fois la route n’est pas goudronnée. Mais les panoramas sont exceptionnels. Nous avons également fait deux randonnées sous un soleil impitoyable, mais cela vaut le détour : le Grand Wash et le Pioneer Register.

Nous avons passé la nuit à Torrey au Capitol Reef Inn & Café, un petit motel à gestion familiale. Nous avons payé 61.50€ par chambre avec le wifi (bon) et le parking. Les chambres sont spacieuses et si on pense qu’ils ont bâti tout par eux même, chapeau ! Mais la chose meilleure reste leur restaurant : toujours à gestion familiale. Des excellents plats typiques. Ne le ratez pas ! Nous y avons diné et pris le petit déjeuner : ils nous a vraiment marqué (juste un peu lents pour le petit déjeuner).

Capitol Reef

25 septembre

Après avoir quitté Torrey nous avons emprunté la Scenic Highway 24 en direction de Moab (256 km), l’une des étapes les plus longues. Mais Moab sera le seul endroit où l’on dormira deux nuits. La route est scénographique, mais un peu moins que la 12 (ou peut-être nous commençons à nous habituer et à devenir plus exigeants !) : en tous cas c’est un défilé de beaux panoramas à côté de nous.

Juste avant Moab nous tournons à droite en direction Canyonlands. Mais avant d’entrer dans ce Parc nous vous conseillons absolument de vous arrêter au Dead Horse Point (10$, cette fois pas inclus dans le Pass) : il y a une vue sur la vallée en dessous à couper le souffle. Encore une fois des rocher d’un rouge intense et dans la vallée il y a des bassins pour la récupération du sel qui sont blanc et bleu et qui contrastent magnifiquement avec les rochers. Et ici il y a eu le tournage du final de Thelma & Louise !

Nous repartons en rentrons à Canyonlands (inclus dans le Pass, sinon 25$ par voiture). Nous nous arrêtons au Visitor Center (la seule structure dans le Parc) et nous mangeons quelque chose qu’on avait acheté avant. Et ensuite on part à la découverte du Parc. Quoi dire ? Encore une fois spectaculaire. Nous vous conseillons d’emprunter la Scenic Drive Island in the Sky: vous traverserez tous les points panoramiques les plus beaux. Nous vous suggérons d’arriver jusqu’à la fin au Grand View Point qui est le point de départ d’une ballade toute en plaine avec des vues exceptionnelles. Et ne ratez pas le Green River Overlook et le Mesa Arch.

Nous avons passé les deux nuits à l’Accommodation Unlimited Cedar Breaks 4, un bel appartement avec un salon, deux chambres à coucher, la cuisine et malheureusement une seule salle de bain. Au total nous avons payé 464.16€ pour les deux nuits à partager à quatre (avec le wi-fi). Très propre et pratique : le premier soir nous y avons diné et en plus nous en avons profité pour faire la lessive.

Canyonlands

26 septembre

Aujourd’hui la journée est dédiée entièrement au Parc d’Arches. L’entrée est quelques kilomètres avant Moab. Ce Parc aussi est inclus dans le Pass (sinon 25$ par voiture).

Passé le Visitor Center on monte rapidement en voiture le long d’une crête de roche (rouge, bien sûr). Une fois le sommet franchi un énorme plateau se dévoile devant vos yeux : ici il y a les célèbres arcs façonnés par le vent. Nous avions lu partout qu’ici les températures grimpent assez rapidement. Pour cette raison nous espérions avoir une journée un peu voilée : et nous avons été contentés !

Justement pour éviter la chaleur torride nous avons décidé de faire la première randonnée (et la plus difficile) tout de suite : la montée au sublime Delicate Arch. Cet arc c’est le symbole du Parc et de l’Utah : vraiment beau. Ne vous laissez pas suggestionner : toutes les guides déconseillent cette balade aux personnes qui souffrent de vertiges, mais ce n’est pas vrai !

Ensuite nous avons fait d’autre randonnés : jusqu’au Landscape Arch (si fin qu’il semble devoir s’effondré rien qu’à le regardant), les splendides Windows et le très beau Double Arch. Et l’impressionnante Balanced Rock : elle aussi il semble devoir tomber à tout moment !

Dernière remarque : ne vous attendez pas de voir trop d’arcs car depuis la route pratiquement on n’en voit pas et il faut toujours faire des ballades pour pouvoir les admirer. Mais cela vaut le coup !

Le soir nous avons diné à Moab au Zax Restaurant & Watering Hole (96 S Main St): un restaurant/pizzeria où l’on mange à buffet des soupes, des salades et des pizzas. Les pizzas sont bonnes (celle de Page était meilleure…), mais le top étaient les soupes.

Arches

27 septembre

Aujourd’hui nous quittons l’Utah pour arriver en Colorado, précisément au Parc de Mesa Verde (208 km). Cette fois le Parc est différente : ce n’est pas les panoramas qui font la célébrité de ce Parc mais  les ruines des villages des Amérindiens de presque il y a 800 ans. On ne sait pas pourquoi ils ont été abandonnés à l’improvise, mais ils restent des beaux témoignages du passé. L’entrée du Parc est encore une fois incluse dans le Pass (10$ par voiture sans le Pass).

Nous vous conseillons de visiter la Spruce Tree House, qu’on peut visiter librement et qui est proche du musée. La plus belle et célèbre, le Cliff Palace, malheureusement était fermée pour restauration ; heureusement on pouvait l’admirer d’en haut. Nous avons acheté la visite guidée à la Balcony House (4$ par personne) : dans ce cas nous vous la déconseillons si vous souffrez de vertiges. Malheureusement on achète le billet au Visitor Center où l’on précise que les billets ne sont ni échangeables ni remboursables : ensuite au début de la visite la guide passe 10 minutes à t’informer qu’on empruntera des escaliers en surplomb sur le vide et qu’on devra traverser des petits tunnels à quatre pattes… Pour terminer nous vous conseillons de voir d’en haut la Tower House (le long du Mesa Top Loop).   

Nous avons dormi à Cortez (la petite ville la plus proche du Parc) au Travelodge: typique motel américain. Nous avons payé 54.30€ par chambre avec le wi-fi, le petit déjeuner et le parking. La chambre était spacieuse et avec tous les conforts. Malheureusement le wi-fi des chambres avait un problème, nous avons donc utilisé celui du lobby. Bon petit déjeuner.

Le soir nous avons diné à La Casita (332 E Main St): de la bonne cuisine mexicaine, personnel sympa et une belle terrasse extérieure.

Mesa Verde

28 septembre

Nous quittons le Colorado pour revenir en Arizona (même si on dormira en Utah…) pour arriver dans la suggestive Monument Valley (211 km).

Mais avant d’y arriver on décide de faire un petit détour sympa : on s’arrêtera au « mythique »  Four Coners ! C’est le lieu où 4 Etats se touchent : l’Arizona, le Colorado, le Nouveau Mexique et l’Utah (et en plus c’est un lieu sacré pour les Amérindiens). En plus vu que nous étions 4 on s’est amusé à se placer à tour de rôle dans les 4 Etats différents ! L’entrée est de 5$ par personne (pas inclus dans le Pass).

Nous arrivons dans la merveilleuse Monument Valley : l’entrée est de 20$ par voiture (pas incluse dans le Pass), mais cela vaut surement le cout ! Il semble vraiment d’être dans un film western de John Ford. Nous nous attendions de voir sortir John Wayne à cheval à tout moment. Après avoir piqueniqué et avoir pris des superbes photos depuis le Visitor Center d’où l’on surplombe toute la vallée on prend la voiture pour parcourir la célèbre Scenic Drive. Sachez que vous pourrez la parcourir entièrement en voiture, mais elle n’est pas goudronnée et vous ne pourrez-vous arrêter qu’à des emplacements précis pour prendre vos photos. Mais elle est vraiment magnifique. Et les panoramas merveilleux.

Nous quittons la Monument Valley vers Bluff où l’on passera la nuit, mais avant nous nous arrêtons pour prendre quelques photos de Mexican Hat qui est sur la route et nous faisons un petit détour pour voir le suggestif Gooseneck State Park (5$ par voiture l’entrée pas incluse dans le Pass) : celui-ci est vraiment beau et il ne faut pas le rater.

A Bluff (l’un des villages le plus joli où on a séjourné) nous dormons au Kokopelli Inn, motel sympa avec tous les conforts et personnel souriant. Nous payons 95.90€ par chambre avec un bon wi-fi, un excellent petit déjeuner et parking.

Le soir on dine au Twin Rocks Cafe and Gift Shop (913 E. Navajo Twins Dr), juste en dessous de deux roches particulières qui marquent ce village. Nous avons mangé très bien, cuisine typique sans dépenser une fortune.

Monument Valley

29 septembre

Nous revenons en Arizona pour rejoindre le Canyon de Chelly (149 km). L’entrée au Canyon est gratuite.

En effet le Canyon se compose de deux parties : le south rim qui surplombe vraiment le Canyon de Chelly et le north rim sur le Canyon del Muerto. Nous avons commencé par le côté sud. Ici aussi on peut s’arrêter uniquement dans les points de vue panoramiques prévus. Le Canyon est très beau : les « habituelles » roches rouges cette fois plongent dans une très belle vallée verte. Nous sommes descendus par le sentier qui amène à la Whitehouse (le seul qu’on peut emprunter sans guide) : beau mais dur, surtout au retour lorsqu’on remonte sous le soleil. A ne pas rater le dernier point de vue sur la splendide Spider Rock.

Le north rim est un peu moins spectaculaire, mais nous vous conseillons de vous arrêter au moins à l’Antelope House Overlook pour avoir un très beau panorama.

Le soir nous avons séjourné à Chinle à l’Holiday Inn juste à l’entrée du Canyon : sans aucun doute le meilleur hôtel de notre itinéraire. Pour la nuit, le wi-fi (bon) et le parking nous avons payé 109.22€ par chambre. Belles chambres spacieuses, propres et silencieuses. Le soir nous avons bien diné au restaurant de l’hôtel. Nous vous déconseillons par contre de vous aventurer à pied à Chinle car vraiment triste.

Canyon de Chelly

30 septembre

Aujourd’hui notre voyage continue vers le Parc de la Petrified Forest (160 km). L’entrée est incluse encore une fois dans le Pass (20$ par voiture sans le Pass).

Le Parc est divisé en deux parties : le Painted Desert et la vraie Petrified Forest. Nous sommes entrée par le nord et donc tout d’abord nous avons admiré le splendide Painted Desert, qui porte magnifiquement son nom : une étendue de dunes avec les couleurs qui dégradent du rouge au jaune, du violet au blanc. Très beau.

Après avoir croisé la mythique Route 66 (avec photos de rite) nous sommes arrivés dans la vraie Petrified Forest. Il est impressionnant de voir tous ces troncs d’arbres transformés en pierre. Il semblerait que la cause c’est comme à Pompéi : une éruption volcanique a déposé une couche de cendres sur cette forêt qui ensuite s’est transformée en pierre. Il ne faut pas rater le sentier qui porte au Blue Mesa : un triomphe de couleurs avec plein d’arbres pétrifiés. Si vous en voulez voir beaucoup dans le même endroit arrêtez-vous au sentier de la Chrystal Forest.

Il s’agissait du dernier Parc de notre circuit. Le soir nous avons diné à Holbrook (sur la Route 66) au Motel 6 : 46.43€ par chambre pour la nuit, le wi-fi (assez bon) et le parking. La chambre était jolie, mais nous étions au-dessus de la réception qui avait la climatisation très bruyante (et qui a marché toute la nuit…). 

Le soir nous avons diné au Joe & Aggie's Cafe (120 W Hopi Dr), typique diner sur la Route 66. Plats typiques de la cuisine tex-mex, prix corrects et un décor 100% Route 66.

Petrified Forest

1 octobre

Quittée Holbrook et croisée Flagstaff nous sommes arrivés à Sedona (21 km) le long de la Scenic Highway 89 : très belle localité encadrée par des magnifiques rochers rouges.

Sedona est connue pour être le centre de la culture new age où l’on semblerait se focaliser beaucoup d’énergie positive. Elle est également connue pour ses galléries d’art moderne et contemporain.

Ce que plus nous intéressait cependant c’était ses splendides panoramas. Il ne faut pas rater : le Red Rock State Park (5$ par personne pas inclus dans le Pass) et tous ses points panoramiques (inclus dans le Pass). Parmi eux : le Boyton Canyon, l’aéroport (au coucher du soleil), Oak Creek et Bell Rock (tous à 5$ sans le Pass).

A Sedona nous avons dormi au Whitehouse Inn, pas trop central mais confortable avec des grandes chambres. Nous avons payé 80.05€ par chambre avec le wi-fi (bon) et le parking.

Le soir nous avons diné au Red Planet Diner (1655 AZ-89A). Il nous a frappés plus pour son décor que pour la nourriture (bonne) : tout rappelle l’espace, les extraterrestres, les OVNI et ainsi de suite. Même les plats sur la carte ont le nom qui rappelle tout cela !  

Sedona

2 octobre

Nous sommes à la fin de notre voyage : aujourd’hui retour à Phoenix, pour la précision à Scottsdale (186 km).

La dernière nuit nous avons dormi au Motel 6, en payant 66.78€ par chambre avec le parking inclus. Le wi-fi était payant (le tarif plus cher était bon, mais pour un appareil à la fois !).

Scottsdale est une ville très jolie et bourgeoise (mais la chaleur était vraiment excessif !). Le canal qui traverse la ville est joli et la Old Scottsdale sympa : une reconstruction de la ville à ses origines.

L’après-midi nous avions réservé la visite au Taliesin West, de Frank Lloyd Wright : très intéressante. Notre guide était un monsieur âgé très passionné qui nous a expliqué les choses très bien. La maison, même si bâtie dans les années 50, est encore très belle et actuelle.

A Scottsdale nous avons déjeuné avec un excellent sandwich chez Capriotti's Sandwich Shop (4017 North Scottsdale Rd) dans la Old City et le soir nous avons diné avec une bonne salade  chez Original ChopShop Co. (7158 E 5th Ave). A tester tous les deux !

Taliesin West

3 octobre

Et nous voilà à notre dernier jour de ce merveilleux voyage. Petit déjeuner près de l’hôtel à l’excellente Original Pancakes House (6840 East Camelback Rd). Le triomphe des pancakes de tous les types !

Notre avion décollait le soir à 19h30, donc nous avions toute la journée devant nous. Nous avons décidé de la passer dans le beau musée des instruments musicaux de Phoenix (et en plus avec l’air conditionnée, vue la chaleur…) : le MIM - Musical Instrument Museum (4725 East Mayo Bd), 20$ par personne. Très impressionnant et énorme. Un jour ne suffit pas. Avec un casque en vous rapprochant des instruments vous entendrez la musique! Nous avons déjeuné dans la cafeteria du musée : sans plus.

Sortis, nous sommes allés vers l’aéroport, où après environ 3800 kilomètres nous avons laissé la voiture chez Sixt.

Après le check-in nous avons attendu l’embarquement et ensuite 10 heures de vol jusqu’à Londres. 1 heure et 40 minutes de transit (et course pour passer la douane et les contrôles de sécurité !). Ensuite une heure de vol pour Paris (et bagages arrivés avec nous !) et retour chez nous.

Pour terminer avec ce longue récit parlons un peu de la cuisine : ici la cuisine typique est surtout la tex-mex (ou mexicaine tout court). Donc surtout pimentée, et les burritos, les tacos, les enchiladas et ainsi de suite. Vous trouverez beaucoup de viande grillée, surtout de porc. Les soupes et les salades ne manquent jamais. Et la pizza, américaine bien sûr ! Pour les desserts (si vous arrivez à les manger après les énormes portions) nous vous conseillons les pies (de fruits) et les cheesecakes. Et au petit déjeuner les pancakes et les cinnamon rolls (pâte briochée roulée avec de la cannelle). Souvent pour le déjeuner on achetait des sandwiches, des salades et des fruits dans les supermarchés : surement moins cher (et souvent dans la plupart des Parcs il n’y a rien !). Et si vous aimez l’eau gazeuse il vous faudra beaucoup de patience pour la trouver dans les supermarchés !

Une dernière remarque sur le décalage horaire. Nous avons voyagé en septembre, donc avec l’heure d’été en vigueur. En théorie les 3 Etats que nous avons traversés ont le même décalage horaire, celui des Montagnes Rocheuses, donc 8 heures de différence. Sauf que l’Arizona n’adopte pas l’heure d’été, donc 9 heures de décalage. Pour compliquer le tout dans les réserves des Amérindien l’heure d’été est adoptée (comme dans le Canyon de Chelly par exemple), donc à nouveau 8 heures !

Quoi dire de plus ? Que les Parcs Nationaux des USA sont vraiment merveilleux ! Il faut les visiter au moins une fois dans la vie pour comprendre l’immensité de la nature dans ce pays.

Dead Horse Point

Twitter© 

I viaggi di Misha  

@Viaggi_di_Misha

Instagram© 

IviaggidiMisha

Contact

i viaggi di misha iviaggidimisha@gmail.com