Sud Ouest : Arizona/Utah/Nevada/Californie - Septembre 2010

08/07/2014 16:16

Ce voyage pour nous c’était notre voyage de noces… 9 ans après le mariage! Nous nous sommes maries en 2001, nous avons fait plusieurs petits voyages mais nous n’avions jamais réussi à faire LE Voyage.

Et nous avions dû mettre l’argent de côté pendant 3 ans pour pouvoir le faire et nous nous sommes aussi fait le cadeau de se le faire organiser par une agence de voyages : il est sûr que si nous l’avions organisé nous-mêmes nous aurions payé moins cher, cependant c’était notre voyage de noces. Il faut admettre que nous avons été très contents de l’organisation, pas de problèmes pour l’avion, la voiture ou les hôtels. Toutefois on perd un peu le gout de préparer le voyage tous seuls, surtout car les voyages commencent déjà dès la préparation et l’organisation !

Grand Canyon

Nous avons donc décidé de faire un circuit dans le sud-ouest des Etats Unis qui touchait les états de l’Arizona, de l’Utah, du Nevada et de la Californie. Tout d’abord nous avons décidé à peu près quelles étapes faire et quels circuits étaient proposés par les différentes agences. Nous avons vite compris que ce que nous cherchions pratiquement aucune agence ne le proposait : arriver vers Phoenix en Arizona et après avoir traversé les autres états et être arrivés à San Francisco redescendre à Los Angeles le long de la côte. Pratiquement tous les circuits proposés commençaient par Los Angeles et terminaient à San Francisco sans passer par la côte…

Heureusement pour nous l’agent de la deuxième agence sur Paris (où l’on vit) que nous avons contacté (Compagnies du Monde) a compris tout de suite nos exigences : elle nous a proposé d’arriver à Phoenix et de repartir de Los Angeles comme nous voulions (et la partie plus intéressante du trajet Los Angeles – Phoenix nous l’avons récupérée lors d’un autre séjour : le Joshua Tree National Park et Palm Springs)

Monument Valley

Si vous décidez d’organiser ce circuit par vous-même il vous faudra beaucoup de patience surtout pour la réservation des vols : vous devrez chercher sur les différents sites des compagnies aériennes les multi-destinations (c’est-à-dire l’aller sur une ville et le retour depuis une autre ville) et il n’est pas toujours facile de les repérer. Sur Phoenix vous trouverez surtout des vols des compagnies américaines, car Phoenix n’est pas un des aéroports les plus importants des USA. Nous avons voyagé avec American Airlines en faisant escale aussi bien à l’aller qu’au retour : Paris-Dallas-Phoenix à l’aller et Los Angeles-New York-Paris au retour. Nous avons fait escale car le prix était très intéressant (environ 650€ par personne) et que nous avions 15 nuits sur place : nous pouvions perdre un peu de temps dans le voyage en avion.

En ce qui concerne la location de la voiture la réservation a été faite avec ALAMO. Nous avons demandé de couper la location en 2 car l’hôtel de San Francisco n’avait pas de parking et nous y restions 3 nuits : si nous avions laissé la voiture au parking public cela nous aurait couté plus cher que de la laisser en arrivant et de la relouer en partant. Le prix total pour 15 jours avec 2ème conducteur, kilométrage illimité et assurances a été d’environ 600€. L’agence nous a remis un road book avec les mappes et les itinéraires entre une étape et l’autre en nous disant que le GPS était inutile. Cependant nous aurions eu bien l’avoir en arrivant à San Francisco : avec ses sens uniques et les interdictions de tourner à gauche c’est un vrai cauchemar ! En tous cas si vous réservez sans agence vous n’aurez pas le road book, donc il vous faudra le GPS, même si conduire en dehors des villes est très facile.

Lake Powell

Les conseils de l’agente de voyages ont été précieux au moment de décider les étapes et surtout combien de temps séjourner dans chaque étape : nous ne connaissions pas ces lieux et son aide et son expérience nous ont permis de faire les bons choix. Par exemple séjourner 2 nuits à Bryce Canyon plutôt qu’au Grand Canyon ou d’avoir une chambre vue lac à Lake Powell.

La période que nous avons choisi pour ce voyage a été la deuxième moitié du mois de septembre avec départ le 18, juste quelques jours après l’anniversaire de notre mariage. Nous étions un peu douteux pour la météo, cependant trouver du mauvais temps ici c’est vraiment difficile (sauf en plein hiver) ! Pendant 2/3 du voyage nous avons eu du soleil, du ciel bleu et de la chaleur (heureusement sèche donc supportable). Le dernier 1/3 du voyage, de San Francisco à Los Angeles nous avons eu du brouillard, surtout le long de la côte, un peu plus de frais, mais rien de dramatique.

Nous avons amené avec nous la Guide verte Michelin et la Lonely Planet, toutes les deux excellentes pour les parcours et les explications. Nous vous conseillons aussi de prendre l’Annual Pass pour accéder aux parcs nationaux qui coûte 80$. Vous pourrez acheter la carte directement sur place au premier Visitor Center du premier parc que vous visiterez. Ensuite il vous suffira la montrer à l’entrée de chaque parc avec une pièce d’identité (elle est nominative et il faut la signer) : de cette façon vous ne payerez pas l’entrée aux parcs (environ 20$ par voiture et par parc).

Goosenecks Park

Avant de partir contrôlez si votre passeport est valide, biométrique (dans le cas contraire il vous faudra le visa) et que sa date de validité soit au-delà de 6 mois. Faites l’ESTA au moins 72 heure avant le départ : une sorte de visa électronique payant valable 2 ans. Rappelez-vous aussi que pour franchir la frontière une fois aux Etats unis il faut avoir beaucoup de patience : files séparées pour les non américains, souvent très longues, empreintes digitales des 2 mains et photo. Et ensuite ils pourront vous demander l’ESTA, le billet de retour, où vous séjournez. Et vous ne pourrez pas ramener de la nourriture fraiche, des fleurs, de la semence…

Après 12 heures de vol jusqu’à Dallas, un escale de 3 heures et un autre vol de 2 heures pour Phoenix nous sommes enfin arrivés à notre destination et notre première réflexion en sortant de l’aéroport pour aller chercher la voiture louée a été : mais qui a allumé le four ?!?!?! Il était 22 heures mais il y avait au moins 35 degrés ! Une fois la voiture récupérée (nous vous conseillons de demander une marque japonaise car elles consomment moins que les voitures américaines) et les premières 5 minutes perdus à cause de la transmission automatique (mais après c’est royal) notre aventure a commencée !

Vous trouverez ci-dessous nos étapes avec les hôtels et les choses que nous avons aimé le plus (ou à ne pas rater même si moins célèbres !) :

Jour 1 Nuit à Scottsdale (banlieue nord de Phoenix), hôtel Zona Hotel & Suites : bel hôtel avec piscine, nous y avons juste dormi (et bon petit déjeuner) ;

Bryce Canyon

Jour 2 Après avoir traversé Sedona avec ses stupéfiantes roches rouges nous sommes arrivés au Grand Canyon à Tusayan. Hôtel Canyon Plaza Resort : hôtel assez anonyme avec un petit déjeuner standard mais bien place à l’entrée du parc. Ici nous avons acheté notre Annual Pass au Visitor Center juste avant l’entrée du parc. Le parc est grandiose, ici on comprend vraiment le mot immensité. Nous vous conseillons d’attendre le coucher du soleil car les couleurs deviennent magnifiques. Et d’admirer le Canyon à différents points : ce sera toujours une surprise !

Jour 3 Fin de la visite du Grand Canyon et arrivée à Kayenta et à la mythique Monument Valley que vous avez vu dans plusieurs films western. Nuit à l’Holiday Inn Kayenta, hôtel joli mais un peu loin de la Monument Valley. L’entrée au parc n’est pas incluse dans le Pass car ce n’est pas un parc national mais il appartient aux Indiens (prix d’entrée de 5$ par personne). Si vous voulez descendre parmi les monolithes de la vallée vous pouvez le faire en voiture, mais faites attention car la route n’est pas goudronnée : vous pouvez le faire aussi avec des visites de groupe avec leur 4x4 au cout de 80$ par personne. Pas loin de la Monument Valley il y a le Mexican Hat et surtout le Goosenecks State Park : entrée gratuite et paysages spectaculaires, il ne faut pas le rater.

Las Vegas

Jour 4 Nous quittons l’Arizona pour arriver dans l’Utah à Page et surtout au Glen Canyon et son barrage sur le fleuve Colorado qui forme le spectaculaire Lake Powell : les roches rouges tombent dans le bleu des eaux, une vraie merveille. Nous avons séjourné au Lake Powell Resorts & Marinas, avec une chambre vue lac : spectaculaire ! Le restaurant aussi est très bon. Il ne faut absolument pas rater une croisière sur le lac, l’excursion à l’Antelope Canyon (beaucoup de sable mais il est sublime) et il faut admirer l’Horseshoe Band, où le Colorado forme un fer à cheval parfait.

Jours 5-6 Arrivée à Bryce Canyon (en passant par le coloré Red Canyon): comme vous avez bien compris les adjectifs pour décrire ces lieux sont souvent les mêmes, sublime, spectaculaire, exceptionnel, merveilleux… et pour Bryce ils tous valables ! Nous avons séjourné au Best Western Ruby’s Inn, en profitant également du bon restaurant, du petit déjeuner (ne ratez pas le hot-cake, un super pancake !) et aussi du pressing… Le Canyon est une surprise continue, explorez-le, changez de perspective : vous ne le regretterez pas !

Jour 7 Après avoir traversé Zion Park (malheureusement sans pouvoir s’y arrêter pour manque de temps, mais il semble quand même imposant) nous sommes arrivés en Nevada dans la ville du pêché : Las Vegas ! Ici nous avons séjourné au mythique Luxor. Pour tous ceux qui ne sont pas des joueurs (comme nous) : il faut rentrer dans tous les hôtels pour voir le décor (souvent très kitch) et profiter des spectacles gratuits à l’extérieur (cependant si nous avions eu un peu plus de temps nous aurions assisté par exemple à un spectacle du Cirque du Soleil).  

Death Valley - Zabriskie Point

Jour 8 Arrivée en Californie dans la torride Death Valley (la Vallée de la Mort) à – 86 mètres sous le niveau de la mer. Un spectacle presque infernal, une chaleur extrême mais sèche, étendues de sel et un oasis au milieu où nous avons séjourné : le Furnace Creek Ranch, hôtel joli (le seul ici), avec un restaurant un peu cher (mais c’est le seul, donc pas de choix…) mais bon. Nous vous conseillons de ne pas rater la vue depuis Dante’s Peak et surtout d’admirer les dunes pétrifiées à Zabriskie Point !

Jours 9-10 Après avoir quitté la Death valley et avoir admiré le Mono Lake et ses formations sulfureuses nous avons grimpé jusqu’à 3000 mètres pour accéder à Yosemite. Nous avons séjourné au Yosemite View Lodge, bel hôtel, mais un peu loin du parc, avec une pizzeria excellente ! Dans le parc il ne faut pas rater le Half-Dome et El Capitan et s’il n’y a pas de sécheresse ses chutes et le Mirror Lake. Et une zone avec les Sequoia géantes.

Jours 11-12-13 Arrivée à San Francisco avec ses Cable Cars, ses ponts (Golden Gate & Bay Bridge), son Financial District (avec la Transamerica Pyramide notamment), ses maisons victoriennes (surtout les Painted Ladies), ses parcs, son port, Alcatraz et…le chocolat de Ghirardelli ! Nous avons séjourné à l’hôtel Abri, en plein centre-ville juste à côté d’Union Square : bon hôtel, cependant demandez une chambre au calme !

Yosemite

Jour 14 : nous avons quitté San Francisco pour poursuivre notre voyages vers sud sur la côte. Nous nous sommes arrétés pour la nuit dans la belle Monterey à l’hôtel Abrego : très bel hôtel, calme et relaxant. Il ne faut pas rater la belle Carmel by the Sea juste à côté de Monterey, avec ses magnifiques maisons sur l’Océan : un vrai spectacle.

Jours 15-16 : nous avons poursuivi notre descente vers Los Angeles sur la côte sur la mythique Pacific Highway 1, l’une des routes panoramiques plus belles au monde : dommage qu’il y avait le brouillard ! Il ne faut pas rater Big Sur, les otaries sur les plages et la belle Santa Barbara. Nous avons la chance d’avoir une amie italo-américaine qui vit à Los Angeles et qui nous héberge, donc nous n’avons aucun hôtel à vous signaler ici. À LA ne ratez pas Santa Monica, Long Beach, le Getty Center, la Getty Villa, Hollywood, le Griffith Park, Beverly Hills, Disneyland et les Universal Studios.

San Francisco

Notre voyage se termine ici à Los Angeles, en nous laissant une mélancholie infinie pour ces lieux et ces parcs (nous sommes revenus plusieurs autres fois en Californie en visitant la splendide San Diego, les spectaculaires Sequoia géantes dans le parc omonime et les incroyables Joshua Tree dans leur parc national). De notre côté nous avons une certitude : les villes américaines sont très belles, mais les parcs nationaux representent au mieux les Etats Unis. Ici la nature est vraiment grandiose et nous avons laissé un morceau de nos cœurs partout, nous avons envie d’y retourner le plus rapidement possible et de découvrir d’autres parcs, sans aucun doute exceptionnels comme ceux que nous avons visité !

Santa Barbara

 

 

Twitter© 

I viaggi di Misha  

@Viaggi_di_Misha

Instagram© 

IviaggidiMisha

Contact

i viaggi di misha iviaggidimisha@gmail.com