Californie - 2010-2011-2013

20/06/2014 15:36

Que ce soit clair tout de suite : nous avons une chère amie italo-américaine qui vit et travaille à Los Angeles et que donc peut nous héberger. Et en plus sa famille possède une maison près de San Francisco… C’est aussi pour cette raison que nous avons été 3 fois en Californie au cours des 4 dernières années.

Pour nous la Californie signifie plusieurs choses : le ciel bleu, le soleil chaud, l’Océan Pacifique avec ses vues imprenables, ses merveilleuses montagnes de la Sierra Nevada, les majestueux parcs naturels comme Yosemite ou la Vallée de la Mort et ses belles villes comme San Francisco ou San Diego.

Et en plus ici la vie est beaucoup plus cool que dans l’East-Coast : la chaleur et le soleil marquent la façon de vivre ici. Peu de stress, alimentation saine et vie en plein air. Bien sûr il y a aussi des problèmes de travail, les clochards et rappelez-vous que aux States les rêves peuvent devenir réalité mais que souvent se transforment en cauchemars.

Pour nos voyages vers Los Angeles nous avons voyagé une fois avec American Airlines et deux fois avec Air France / Alitalia. Sachez que le style de voyage change radicalement selon la compagnie et que la durée du vol est presque de 12 heures, donc si vous trouvez des prix intéressants avec des vols direct c’est surement mieux.

 

Big Sur

American Airlines propose des avions avec peu de conforts : les mêmes écrans pour plusieurs personnes pour voir les films proposés (donc pas de choix), pas de console de jeux et pas de musique personnalisée, toutefois le personnel est très gentil et présent. Et vous n’arrêterez pas de manger !   

Air France propose des avions plus modernes (nous avons même voyagé sur un Airbus A380) avec plus de conforts : chacun à son écran avec la possibilité de choisir le film à voir, les jeux et la musique. Cependant le personnel pendant le voyage disparaisse, sauf pour les 2 services qui font juste après le décollage et avant l’atterrissage.

Alitalia est un bon compromis entre les deux : des avions avec les mêmes conforts qu’Air France et personnel plus présent (même si les Américains restent les plus gentils et disponibles).

Il est clair que si vous cherchez sur Internet vous trouverez beaucoup plus de compagnies aériennes qui volent vers Los Angeles ou San Francisco : en ligne générale les standards sont les même qu’American Airlines pour les compagnies américaines et qu’Alitalia pour les compagnies européennes.

 

Cable Cars San Francisco

Avant le départ n’oubliez pas d’avoir un passeport valide (qui n’expire pas dans les 6 mois à venir) et de faire l’ESTA (une sorte de visa électronique payant valable 2 ans) au moins 72 heures avant le départ.

Au check-in et à l’embarquement le passeport sera nécessaire et une fois arrivés il faudra avoir un peu de patience pour franchir la frontière (comme partout aux Etats Unis) : tout d’abord il faudra se mettre en file avec tous les autre passagers sur la partie réservé aux citoyens non américains. Quand sera votre tour ils vous prendront les empreintes digitales des 10 doigts des mains avec un scanner et votre photo. Ils vont contrôler vos documents, ils vous demanderont où vous allez séjourner et ils peuvent vous demander l’ESTA et de montrer le billet de retour. Après tout cela ils vont tamponner votre passeport. Et ce n’est pas fini car après avoir récupéré vos bagages il faudra se mettre en file pour montrer un formulaire que vous avez rempli sur l’avion où vous déclarez de ne pas apporter avec vous aliments frais, semences, drogue et ainsi de suite. Et s’ils veulent ils peuvent ouvrir vos bagages pour les contrôler !

En ce qui concerne les guides il n’est jamais facile de les choisir, désormais nous voyageons presque toujours avec au moins deux guides. Dans ce cas nous avions la Guide Verte Michelin (parfaite pour les itinéraires et les explications des monuments et des lieux touristiques), la Routard (excellente pour le choix des restaurants et des hôtels) et la Lonely Planet (un bon compromis entre les deux, mais toujours un peu moins bien).

 

Los Angeles - Hollywood

Sachez que louer une voiture aux Etats Unis coûte beaucoup moins qu’en Europe. Par exemple nous avons dépensé 300€ pour 9 jours avec assurances et kilométrage illimité avec ALAMO, mais pratiquement toutes les agences de location sont intéressantes. Il vous faudra la voiture si vous faites un circuit ou même si vous décidez de rester à Los Angeles car cette ville est conçue pour se déplacer en voiture et non pas en transport en commun. Nous vous la déconseillons sans aucun doute si vous voulez faire uniquement San Francisco : ici tout est plus petit et fait pour se déplacer soit à pied soit en transport en commun (et vous deviendrez fous avec les sens uniques et les interdictions de tourner à gauche !).

Conduire sur les routes américaines en dehors des villes est très facile : souvent les routes sont droites et larges. Faites attention aux limites de vitesse, car ils sont très stricts. Et rappelez-vous que pratiquement toutes les voitures sont automatiques, cependant après 5 minutes de désorientation vous serez à l’aise. Les feux sont de l’autre côté du carrefour et vous pouvez tourner à droite même avec les feux rouge (si interdit ce sera marqué). Dernière curiosité : la ligne au milieu de la chaussée est jaune (blanches celles aux bords des routes).

Le climat du sud de la Californie (de Santa Barbara à San Diego) est très chaud, même en hiver on descend difficilement en dessous de 20 degrés et en été on dépasse facilement les 35 degrés (heureusement secs). La zone aux alentours de San Francisco est plus fraiche, mais les températures ne descendent presque jamais en dessous de 10 degrés en hiver. A l’intérieur de terre on passe de zones désertiques comme la Vallée de la Mort, le Joshua Tree Park ou le désert du Mojave à la montagne avec son climat comme à Yosemite ou au Sequoia National Park. Il faut en tenir compte au moment de la préparation des valises.

Et là on en profite pour vous conseiller de laisser un peu d’espace vide dans vos bagages (au moins jusqu’à quand le taux d’échange du dollar sera si intéressant) : vous aurez beaucoup d’opportunité pour remplir vos bagages avec des vêtements de marque (surtout américaines) qu’ici coutent la moitié qu’en Europe ! Par exemple nous avons payé des jeans Levi’s 30-35€ selon le modèle (et pas dans un outlet). 

 

Balboa Park - San Diego

Malheureusement nous ne pouvons pas vous donner une adresse où dormir à Los Angeles car notre amie nous héberge, mais sachez que Los Angeles est immense et que n’importe quelle zone vous choisissiez vous serez loin d’autres zones intéressantes (d’où la nécessité de la voiture car les transports en commun sont pratiquement inexistants).  Nous vous conseillons Santa Monica près des plages car très belle, mais vous courez le risque de rester embouteillés dans la circulation. La zone « central » est Downtown, mais il n’y a pas grand-chose à voir. Une zone assez centrale et intéressante reste Hollywood.

En ce qui concerne San Francisco nous avons séjourné à l’hôtel Abri près d’Union Square, donc vraiment proche du centre-ville et du terminus des mythiques Cable Cars. Il faudra demander une chambre à l’intérieur (sans aucun doute plus tranquille !).

Il n’est pas facile de faire une liste des choses à voir en Californie, car il y en a beaucoup et sans doute elle mérite un voyage à elle seule de plusieurs semaines. En ce qui concerne les villes il ne faut absolument pas rater San Francisco et San Diego et leurs baies (les villes que nous aimons le plus en Californie). A San Francisco il ne faut pas rater les 2 ponts (le Golden Gate et le Bay Bridge), il faut faire un tour sur les Cable Cars, le Financial District est spectaculaire avec ses gratte-ciels (surtout la Transamerica Pyramid), le port avec ses phoques, le très beau parc du Golden Gate et les maisons victoriennes (surtout les Painted Ladies). Et il faut aller gouter le chocolat dans tous ses états chez Ghirardelli ! A San Diego il ne faut absolument pas rater le très beau quartier de Gaslamp qui viens tout juste d’être restauré, la magnifique promenade sur le port (Seaport Village), le parc Balboa sur les hauteurs plongé dans le vert (avec beaucoup de musées) et si vous avez envie de découvrir la San Diego d’il y a deux siècle allez visiter la Old Town.

Toutefois nous aimons également la ville-non ville de Los Angeles avec toutes ses villes proches qui en font une agglomération infinie : il faudra donc visiter Santa Monica, Malibu, Long Beach, Venice, Pasadena et bien sûr Hollywood (sans oublier Beverly Hills). Il y a aussi 2 parcs à thème à ne pas rater : le Disneyland originel et les Universal Studios.

Il faudra faire aussi une halte à Berkley, Sausalito, Monterey, Carmel by the Sea, Santa Barbara et pourquoi pas à Palm Springs.

 

Sequoia NP

Vous devrez absolument emprunter la Pacific Highway 1, l’une des routes panoramiques plus belles des Etats Unis (et peut-être du monde) de San Francisco à Santa Barbara en passant par le magnifique Big Sur, refuge de la beat generation.

Et passons aux Parcs Nationaux, nous en avons visité 4 en Californie : Yosemite, la Vallée de la Mort (Death Valley), Sequoia et Joshua Tree. Tous les 4 spectaculaires ! Yosemite et la Vallée de la Mort nous les avons visités au sein d’un circuit dans le sud-ouest des Etats Unis qui comprenait également l’Arizona, l’Utha et le Nevada. Au Sequoia nous avons passé un week-end en partant de Los Angeles en séjournant au Wuksachi Lodge dans le parc même. Au Joshua Tree nous avons fait un aller-retour en journée depuis Los Angeles.

Sachez quand même que l’accès aux parcs est payant : normalement il s’agit d’un tarif journalier (par voiture) aux alentours de 20$, mais varie selon le parc. Toutefois si vous comptez en visiter au moins 4 pendant votre séjour nous vous conseillons d’acheter l’Annual Pass qui coute 80$. Vous pouvez acheter la carte directement sur place au premier Visitor Center, ensuite vous devrez la montrer chaque fois à l’entrée des parcs (avec une pièce d’identité car elle est nominative et il faut la signer).

Si vous avez assez de temps nous vous conseillons de visiter également Lake Tahoe et le Mono Lake. Le premier avec ses eaux transparentes entouré des montagnes. Le deuxième est caractérisé par ses formations rocheuses issues d’anciennes éruptions du volcan dans lequel il se trouve.

Vous avez certainement compris que la Californie peut vous offrir beaucoup d’idées pour vos vacances et nous sommes sûrs que vous n’en resterez pas déçus !

Yosemite NP

 

 

Twitter© 

I viaggi di Misha  

@Viaggi_di_Misha

Instagram© 

IviaggidiMisha

Contact

i viaggi di misha iviaggidimisha@gmail.com